Partagez | 
 

 M-06 Warning, if you play with fire, you get burn! [Pv Nikola!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Willow S. Nuada

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Evan Rachel Wood
Messages : 59
Fiche : I'm Willow Nuada

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sanctuary
A traversé la brèche en : 27 Avril 2010
Est arrivé à Lumen en : 15 janvier 2010

MessageSujet: M-06 Warning, if you play with fire, you get burn! [Pv Nikola!]   Mar 21 Mai - 13:22

Vendredi 9 Août 2010, le Sanctuaire, Lumen

Voilà près de sept mois plutôt, Willow était encore à Londres à faire son boulot d'enquêtrice, à faire du saut de toit en toit et à être poursuivit par des types étranges qui en voulaient toujours et toujours à ses dons. Elle se souvenait particulièrement du soir où, après s'être prise une balle, elle était tombée d'un toit et avait atterri à Lumen dans une flaque d'eau.

Marchant dans les couloirs du Sanctuaire, la jeune femme y repensait encore.

La nuit était noir, les nuages masquaient le ciel et une pluie digne du déluge tombait sur sa tête. Elle ne portait qu'un simple imperméable, capuchon rabaissé sur les yeux, et le vent parvenait quand même à lui mordre la peau du visage et des bras. S'était un sale temps, même pour Londres où il pleuvait le trois quart du temps. Les rues et les trottoirs étaient glissants, Willow voyait souvent quelques rares passants prendre une jolie débarque et se retrouver les quatre fers en l'air. Si l'enquêtrice était à l'extérieur durant ce temps de chien s'était tout simplement car elle cherchait un type. Un type qui la suivait depuis plusieurs jours, même au boulot ou quand elle allait faire l'épicerie. Si le gouvernement s'était mit à l'espionner, il allait le payer très cher! Mais bien sûr ce n'était pas le gouvernement, mais une organisation qui avait envoyée cette homme. Le SCIU. Willow ignorait tout de leur existence comme celle de l'être qui l'avait vendu et même du Sanctuaire. Elle était tout simplement un phénomène qui faisait gaffe à pas trop user de ses pouvoirs pour justement éviter ce genre d'emmerde. Mais la prudence n'est pas toujours suffisante. Et lorsque la jeune femme tourna pour changer de rue, qu'elle ne fut pas sa surprise de tomber sur l'homme qu'elle cherchait! Une course poursuite s'en était suivit et rapidement la jeune femme s'était retrouvée à grimper après une gouttière pour atteindre le toit et continuer une course poursuite des plus risquée. La pluie rendait les toits glissants et ils étaient dans un quartier qui semblait beaucoup aimer les toits en pente raide. À plusieurs fois la poursuite aurait pu prendre fin brutalement. Combien de fois avaient-ils manqué de tomber, glissant à un tel point que le coeur de Willow voulait lui sortir de la poitrine? La jeune femme serait bien incapable de le dire. Finalement ils avaient arrêtés de se pourchasser sur le toit de l'un des immeubles les plus hauts de Londres. Il ne faut pas chercher à savoir comment ils y étaient monter, il faudrait pour cela que vous oubliez tout ce que vous savez de la gravité, même si vous en connaissez trop. Ils s'étaient fait face. Willow demandant à l'inconnu pour qui il travaillait, pourquoi tentait-il de la kidnapper? L'homme n'avait pas répondu, mais avait sortit un pistolet. La jeune femme avait sortit son arme de service et ils avaient échangés des coups de feu. Touchée à l'épaule la jeune femme était tombée du toit, pour atterrir à Lumen.

Elle ignorait toujours qui était le responsable, mais si elle pouvait lui mettre la main dessus, elle lui carboniserait le derrière le temps de le dire!

Sifflotant un air qu'elle adorait jouer au violon, la jeune femme observait la décoration des lieux. Elle aimait bien, s'était ni trop vieux, ni trop moderne. Elle se souvenait de sa rencontre avec un autre phénomène qui lui avait parlé du Sanctuaire, en faisant un tel éloge du lieu que cela avait réveillé la curiosité de la jeune femme. Peut-être pourrait-on l'aider à mieux maîtriser ses pouvoirs et les améliorer, les rendre plus performant? Elle savait que si elle n'avait pas mit de côté ses capacités, elle serait capable aujourd'hui de bien plus, mais sa survie avait sans doute dépendu de cette mise à l'écarte et la jeune femme ne le regrettait pas.

S'amusant à enflammer et la désenflammer, Willow se perdit dans ses pensées lorsqu'elle percuta quelque chose.

Un mur.

Non.

Une porte.

Une porte qui se perdait dans les couleurs des murs. Se massant la poitrine quelque instant, la jeune femme tourna les talons pour faire un face à face des plus surprenant. Un homme se tenait là, devant elle, à seulement quelque centimètre de sa personne. S'était étonnant, surprenant, à un tel point que la pyrokinésiste en enflamma sa main qu'elle cacha dans son dos par réflexe avant de parvenir à l'éteindre. Elle ne dit pas un mot, fixant l'homme dans les yeux du haut de son mètre soixante-quinze.

_________________