anipassion.com
Partagez | 
 

 M.04 - It's still a fucking nightmare!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: M.04 - It's still a fucking nightmare!   Mar 21 Jan - 2:59

Vendredi 2 avril 2010
Environs de 19h45...


Elle avait décidément la conversation la plus bizarre de toute sa vie. Cet homme qui la raccompagnait était terriblement... dur d'approche. Il ne souriait jamais, serrait les poings dès qu'elle s'adressait à lui, conservait cette étrange voix morte et mécanique. De plus, le froid et la pluie ne semblaient absolument pas l'affecter alors qu'elle, elle continuait de geler et de grelotter comme si on l'avait mise à nue en plein mois d'avril sous une pluie battante... Ah mais tiens, n'était-ce pas ce qui était à se passer là, tout de suite? Mouais mouais... alors pourquoi lui, ça ne l'affectait pas du tout? Il devait être un Martien, tiens! Un Martien qui méditait, yeux fermés, inspirant profondément pour... léviter? Nan, elle exagérait... vous savez, tant qu'à déconner... Encore heureux qu'elle soit capable de le faire vu son état... mais bon, au moins, Amadeus connaissait le Canada... c'était bon signe non? Il n'était peut-être pas aussi "perturbé" qu'elle le croyait...

Il lui suggéra un détour qu'elle n'osa refuser puisqu'elle n'avait que lui pour l'aider, frissonna autant de froid que de frayeur. Oui, de frayeur. Il l'effrayait, cet individu à l'air sombre et beaucoup trop... robotique... marchant tout à coup un peu plus rapidement. Mais qu'est-ce qu'il cherchait à lui montrer? Elle avait eu l'impression, depuis qu'elle avait abordé le sujet des extra-terrestres, de l'avoir froissé. Et puis, sa réplique à propos du fait qu'être malade n'était bon que pour les humains était étrange... il en était un pourtant... Pourquoi est-ce qu'il lui disait ça? Elle n'en fit pas trop de cas, préférant le suivre plutôt que de s'arrêter pour l'interroger. De toute manière, s'il ne la traînait pas dans un endroit chaud au plus vite, elle sentait qu'elle allait soit trépasser soit se changer en un glaçon géant.

Ils arpentèrent quelques rues et passèrent devant nombre de bâtiment. Blue dut se faire violence pour ne pas s'enfuir et toquer à une porte. Elle pigea dans son sac de patience bientôt vide et emboîta le pas de son sauveur alors qu'il la faisait enfin pénétrer dans une épicerie. Aussitôt, une bouffée de chaleur l'enveloppa. La jeune femme poussa un soupir de soulagement, encore tremblotante.

- Enfin... il fait chaud...

Et plus de pluie. Levant les yeux sur...

What the fuck?

… cette chose qui se tenait debout près du comptoir, puis sur cette autre -minuscule et mignonne fallait-il le mentionner?- représentation de... de pas grand chose finalement. Blue les observa sans trop comprendre ce qu'elles étaient réellement tandis qu'Amadeus les lui présentait.

- C'est mardi gras chez vous Amadeus? Vous m'avez presque eue... j'ai bien failli vous croire! Là, ce truc sur le comptoir, c'est un jouet à batteries et lui... ce n'est qu'un employé déguisé en affreuse pieuvre! Regardez!

Elle s'avança vers le machin à barbichettes animées qui tenait une boule blanche dans sa main puis tira fortement sur un de ses tentacules... qui refusa de céder. Pire, la texture était... assez désagréable.

- Oh putain!

Elle fit un bond par derrière, choquée.

- Okayyyyy qu'est-ce que c'est que çaaaaaa?

Le premier mot dit sur un ton légèrement aigu, le milieu étant pratiquement monocorde et la fin plus basse que tout le reste. Blue observa sa main, s'attendant à y voir des traces de mucus ou de quoi que ce soit d'autre qui puisse être gluant et répugnant mais il n'y avait rien. Inconsciemment, elle se rapprocha d'Amadeus pour se glisser à moitié derrière lui tout en gardant un œil avisé sur les deux... extra-terrestres, puis chuchota un :

- Amadeus...

Elle s'approcha de son oreille, son menton déposé contre son épaule :

- Dites-moi que je rêve... puis sortez-moi de ce cauchemar!

C'est ce moment que choisit la version moderne de Squiddly Diddly la pieuvre pour s'exprimer... si "s'exprimer" était le bon mot...

_________________
Where the hell am I...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 25

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's still a fucking nightmare!   Dim 16 Fév - 16:33




Humanisation 40%

Arrivé à l’intérieur de l’épicerie, il ne fit aucun commentaire à celui de la nouvelle à propos de la chaleur. Il ne l’avait personnellement pas ressenti. Il passa une main dans ses cheveux pour en chasser l’eau juste avant de lui montrer ce qu’il considérait comme la preuve ultime à ses paroles. Il plissa les yeux en l’observant, sa réaction était loin de celle attendue. Son…incompréhension se changea très vite en agacement lorsqu’il comprit que c’était parce qu’elle ne le croyait toujours pas. Il n’avait aucune idée de ce que signifiait « Mardi Gras » en revanche, encore un truc stupide de l’humanité qui avait dû lui échapper. Il soupira, très lentement…très doucement…Sans rien répondre. Il se contenta de la fixer. Parce qu’il savait, que plus tôt qu’elle ne le croyait, elle comprendre une bonne fois pour toute qu’il n’avait pas menti et surtout qu’il ne plaisantait pas. Plaisanter, quelle drôle de notion. Craignez, le jour où il saisira et s’essayera à l’humour…

Il regarda, comme elle l’avait demandé. Mieux, il la suivit…Il ne voulait pas rater une miette de ce qui allait se passer. Parce que ça, étrangement…il était persuadé que ça allait…l’amuser un tantinet. Ce fut le cas, dès qu’elle retira sa main qui venait de tirer la…tentacule du Ood. D’ailleurs, bien qu’il n’ait aucune affection pour cette chose…Il trouva Blue particulièrement impolie. Est-ce que l’un d’entre eux étaient venu lui tirer les cheveux pour s’assurer qu’effectivement des poils anormalement longs et étranges sortaient de son crane ? Non. Bon, il était vrai qu’à présent lui aussi en avait. Bien moins longs, ça ne lui aurait pas été.

Un sourire, quelque peu moqueur – Il fallait l’avoue – se dessina sur son visage lorsque la voix de la jeune femme partie dans les aigües on demandait de quoi il s’agissait. Etait-elle sourde ? Il l’avait pourtant dit dès leur arrivée. Ou stupide, peut-être ? Il trouva encore plus amusant bien qu’étrange qu’elle se rapproche de lui et se dissimule derrière sa personne. Si seulement elle savait…

Il lâcha un « Oui ? » lorsque son nom fut prononcé. Il était à deux doigts de répondre à sa demande de la sortir de ce cauchemar après lui avoir dit qu’elle rêvait lorsqu’il se fit devancer par l’autre alien…

_ Je vous prie de ne pas me blesser ainsi. Puis-je vous aider ? – Les yeux du Ood clignèrent…

Ce fut l’Ange qui répondit le premier, consterné par…l’amabilité à toute épreuve de cette espèce…

_ Non. Je tenais simplement à prouver à cette personne – Humaine avait failli sortir à la place – que les extra-terrestre existent bel et bien, même s’il semble que ce n’était pas le cas-là d’où elle vient. – Il se tourna vers elle, plongeant son regard azuré dans le sien – Ce n’est pas un rêve, je ne vous sortirai de nulle part.

Sur ce, il la planta sur place pour se diriger vers un coin de l’épicerie. Dans les rayons plus exactement. Une petite voix, la même qui l’avait empêché de s’énerver, lui soufflait de faire cela. Il attrapa un sandwich au poulet, sous plastique…mieux s’il devait être dévoré sous la pluie. En passant, il attrape une canette de café glacé. Il revînt devant la caisse, déposa ses articles et farfouilla dans sa poche pour donner ce qu’il devait, un peu trop même…il récupérait la monnaie. Payer…Ça aussi, il ne comprenait pas…

Il récupéra son dû et le tendit à la jeune femme qui devait encore greloter quelque peu malgré le chauffage…

_ Ça vous fera du bien…Je crois. Il n’y a pas de boisson chaude, mais...C’est toujours ça.

Il savait, après maintes observation…Que les humains étaient fragiles, surtout à demi-nus sous une grosse pluie battante telle qu’ils venaient de l’affronter. Manger et boire un peu l’aiderait, s'il avait bien retenu leur mode de fonctionnement elle était pâle et paraissait prêtre à défaillir à tout moment…

Il, une fois qu’elle eut récupéré ce qu’il lui offrait, retrouva position de I majuscule sans la quitter une seule seconde du regard…Si jamais elle avait de quelconques questions concernant l’Ood ou l’Adipose, qui venait encore de tomber du comptoir, il était apte à y répondre…Si elle avait fini de se moquer de lui…

_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's still a fucking nightmare!   Sam 1 Mar - 14:17

Même si le calme olympien d'Amadeus sciait Blue en deux, il l'aidait tout de même à conserver le sien qui lui, était quasi inexistant vu la surprise de taille qu'il venait de lui faire.  Réfugiée derrière son sauveur, la jeune femme avait l'étrange sensation de se sentir protégée même si Amadeus était bizarre, froid, inexpressif et distant.  Bon... peut-être pas inexpressif hein... car il lui avait souvent servit des regards remplis de tout un tas de sentiments... et là, tout de suite, ce sourire... moqueur?  Ah bah, il n'était peut-être pas un robot, finalement... n'empêche, il restait bizarre tout en étant... rassurant.  Rahhh et peut-être pas distant non plus, il lui avait bien refilé son imper lorsqu'elle se noyait sous la pluie.  Enfin bref... c'était flippant de ne plus savoir sur quel pied danser... de devoir gérer toutes ces nouveautés sans véritablement comprendre ce qui venait de se passer.  Ark!

Blue échappa un "OH!" haut et fort lorsque la créature à tentacules se mit à parler, ses mains solidement accrochée au chandail détrempé d'Amadeus.  Elle ne la quitta pas des yeux, fascinée par sa façon de s'exprimer et toujours autant secouée par le calme implacable de son compagnon qui répondit rapidement à la "bête" afin de lui expliquer la raison de leur présence en cet endroit.  Chose faite, il se retourna vers Blue pour la forer de son regard intensément bleu.  Le mouvement surprit la rescapée qui ouvrit ses mains pour relâcher son chandail afin de ne pas le gêner dans sa manœuvre de pivot.  Elle ferma ensuite sa bouche qu'elle avait ouverte de stupeur l'instant d'avant et le fixa à son tour, statufiée, encore choquée par ce qui venait de se passer.  Il n'allait pas la sortir de ce cauchemar, disait-il, parce que ça n'en était pas un... soit.  Mais qu'il ne la laisse pas tomber, par contre... car ça elle n'allait jamais le prendre!  

- Hey!

Mais il allait où, comme ça?  Elle eut fortement envie de le suivre mais, voyant qu'il ne partait pas vers la sortie, patienta sur place.  Gênée par la présence du Ood, elle baragouina quelques plates excuses pour excuser son mauvais comportement envers lui puis ramena ses yeux tout aussi bleus que ceux d'Amadeus sur ce dernier qui était à lui payer de quoi manger, supposant, avec raison, qu'elle devait avoir faim.

Avec timidité -ce qui n'était pas dans ses habitudes- elle accepta le sandwich au poulet et la canette de café glacé.  Son ventre se mit à protester à la vue du repas, lui rappelant qu'il était mécontent d'avoir été négligé au cours des dernières heures.  Blue était à Lumen depuis peu, mais si on comptait le temps écoulé avant son passage dans la brèche qui comprenant un long après-midi en bateau, on pouvait aisément compter plusieurs heures de jeun... et puis la jeune femme n'était pas du genre à perdre l'appétit parce qu'un événement déstabilisant survenait dans sa vie... manger faisait partie d'un de ses nombreux plaisirs de vivre... même s'il s'agissait là d'un simple sandwich... Et puis il avait l'air sacrément bon, en plus!

Elle lui murmura un très sincère remerciement, une fois en possession de son repas, et lui adressa même un léger sourire, à la fois gêné et triste.  Elle se sentait... désemparée.  Même si elle avait de l'aide.

- Ce n'est pas grave... pour la boisson chaude.  Merci beaucoup, Amadeus...  Merci... c'est vraiment très gentil...

Elle s'empressa d'ouvrir l'emballage pour en extirper le sandwich et pouvoir y croquer à belles dents.  Le bon goût lui fit fermer les yeux pendant quelques secondes, alors qu'elle mastiquait avec plaisir ce qui allait calmer les gargouillis de son ventre.  En tremblant, elle ouvrit la canette glacée qui lui gelait encore plus les mains et en avala de longue gorgées pour bien se désaltérer.  Levant les yeux sur son compagnon, elle s'aperçut qu'il était à la dévisager effrontément.  Elle cessa de mâcher son sandwich et, la bouche mi pleine, s'adressa à lui :

- Quoi?

Le petit bout de guimauve amusant tomba par terre, encore une fois, mais cela ne la fit pas réagir. Noyée dans les yeux bleus de son compagnon, Blue s'était déconnectée de la réalité.  À demi consciente de ce qui se passait autour d'elle, elle se remit à manger -mécaniquement cette fois-ci- sans lâcher Amadeus des yeux.  Elle avait l'impression de le voir pour la toute première fois.  Elle remarqua combien ses lèvres étaient charnues et belles, combien son visage, qui paraissait à première vue dur et impitoyable pouvait être, en d'autres occasions, plus doux et calme. Curieuse, elle lui balança amicalement un :

- Et vous vous êtes quoi...?

Une question innocente lâchée sans mauvaise intentions... c'est que... il n'était pas "normal" Amadeus.  Aucun humain ne fonctionnait comme lui.  Il était forcément un extra-terrestre lui aussi nan?  En plus il avait abouti à Lumen grâce à une brèche, tout comme elle... sauf que lui, il était bizarre.  Il ne se comportait pas tout à fait comme un humain "standard".

- Vous êtes vraiment... comme moi?

Elle déglutit difficilement, faisant disparaitre de ce fait la dernière bouchée de son sandwich, puis tendit ses doigts encore tremblants vers son visage afin de l'effleurer délicatement.  La température de sa peau était normale et pourtant, malgré la pluie glaciale et en l'absence de son imperméable, en aucun temps il n'avait semblé montrer signe de froid.

- Vous n'avez pas froid...

Puis elle se mit à réfléchir à ce qui s'était produit à son arrivée au port, une heure plus tôt... et fit un pas par derrière.

- Ce que vous m'avez fait... là-bas...

Elle en fit un autre tout en lorgnant vers les deux aliens.

- Pitié dites-moi qu'il y a des gens normaux par ici...

À cet instant, la petite boule de suif blanche déboula sur le sol, roula vers elle pour aboutir sa course sur ses pieds nus toujours glacés.  Blue sautilla pour ne plus le toucher et se retrouva collée à Amadeus, sa canette de café toujours à la main.  Sans le regarder, elle le supplia de la sortir de là, de lui trouver un endroit où elle pourrait se changer, se réchauffer, se loger et se reposer.

_________________
Where the hell am I...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M.04 - It's still a fucking nightmare!   

Revenir en haut Aller en bas
 

M.04 - It's still a fucking nightmare!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sweet Nightmare} Manni
» Nightmare | Solitaire Sadique { nouveau perso' } | MANQUE LE KIT |
» You were my nightmare, but now, I love You... [PV:Janny ♥]
» American Nightmare [PV Hugo Strange / Romulus / Katana]
» Nightmare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: We are in Lumen ~ :: Vitam ~ :: x.Good Place to live.x :: x.Little Shops.x-