Partagez | 
 

 " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisa H. Brooke

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Yui Yoshioka
Messages : 12

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 2010, le 10 octobre
Est arrivé à Lumen en : 2010, le 6 avril

MessageSujet: " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke   Dim 19 Jan - 9:14

Brooke Elisa Harmony
   Feat. Yui Yoshioka
Identity
Nom : Brooke
   Prénom : Elisa Harmony
   Genre : ♀

   Age & Date de Naissance : 26 ans (environ.), date inconnu mais elle a choisi le 1 Février
   Lieu de Naissance : Inconnu.
   Nationalité et Origine : Anglaise, origine précise inconnu mais asiatique.
   Monde d'origine : Sherlockian

   Espèce : Humaine
   Groupe Sanguin : A-

   Metier : Vendeuse dans son monde et actuellement, recherche le même poste.
In my mind
Elisa, ou Liz pour les intimes, était une jeune femme qui possède un physique d'ange. On croirait que c'est une jeune demoiselle sans problème, souriante à s'en décrocher la mâchoire, sage comme une image, gentille comme un ange, serviable envers ceux qui sont dans le besoin, douce comme la chaleur d'un rayon de soleil, aimante comme une mère aimant son enfant et que l'un de ses défauts étaient sans aucun une naïveté qui ne connait aucune limite et son innocence qui semble et qui ne connait pas de fond. Mais comme on le dit " L'habit ne fait pas le moine. ". Cela faisait rire Elisa.
Elisa n'était pas ce genre de femme. Elle n'a jamais été une sainte et ne le sera jamais. Je vais vous dire comment est notre orpheline en dix points.

Premièrement, cette jeune demoiselle est quelqu'un d'assez calme. Contrairement à ce qu'elle était dans son enfance. Dans son enfance, elle était très irritable et elle se mettait en colère assez facilement dès qu'on évoquait son passé, ses origines inconnus, qu'on essayait de s'en prendre aux personnes qu'elle aimait bien ou qu'on la provoquait simplement. Maintenant, ses sujets ne l'irrite plus autant qu'avant. En passant l'adolescence, elle devint plus sage, plus calme et moins colérique. Le temps assagit. C'était pour elle une des seules explications. Et pour moi aussi.

Deuxièmement, elle est peu bavarde. Elle préfère écouter que parler avec quelqu'un. Il est bien rare qu'elle ouvre une conversation, mais cela peut arriver. On l'a souvent prise comme confidente parce qu'elle gardait assez bien les secrets car cette dernière ne parlait pas beaucoup. Mais si elle l'avait été quelqu'un de bavard, les secrets  qu'on lui avait confié aurait fait le tour de l'école en moins de temps qu'il ne fait. Mais elle n'était pas si méchante, non ?

Troisièmement, elle est franche, quand elle n'aime pas vraiment quelqu'un ou  qu'une personne commence à lui taper sur les nerfs, en ne parlant que d'une chose, elle peut interrompre la personne pour lui dire en face ce qu'elle pense de cette personne ou de ce qu'elle parle ou tout simplement lui dire les quatre vérités. Elle ne regrette jamais ce qu'elle dit. Il est rare qu'elle culpabilise.  Elle préfère être ainsi que d'être hypocrite car l'hypocrisie peut faire bien plus mal que la vérité.

Quatrièmement,  Elisa est quelqu'un de très protectrice envers ses amis ou sa famille. Elle serait capable de menacer une personne et irait jusqu'à se battre avec la personne qui menace son entourage. Vous allez me dire qu'elle ne peut pas faire face à un homme. Elle ne peut pas faire face à un homme en temps normal. Cependant, elle a appris le judo et le taekwondo. De ce fait, elle peut faire face à un homme. Mais même si elle ne pratiquait pas ses sports, elle irait tout de même se battre et irait jusqu'à ce prendre une raclée s'il le faut.

Cinquièmement, la jeune Elisa est maladroite. Il suffit de voir l'état de la cuisine quand elle tente de cuisiner. Il y a des œufs sur le sol, de la farine un peu partout,  de l'eau ou du lait renverser sur le plan de travail ou les plaques chauffantes. Il suffit de voir ses mains pour qu'elle soit vraiment maladroite car il y ait quelques pansements sur ses doigts. Surement parce qu'elle se coupe. Ou sinon, si elle ne cuisine pas, elle renverse souvent des objets, les casse ou les fait tomber. Pourtant, sa maladresse avec ses mains ne l'empêche pas de bien jouer d'un instrument, qui est la guitare.

Sixièmement, notre petite Elisa est quelqu'un de bornée et têtue. Une fois qu'elle à une idée en tête, elle ne l'abandonnera pas de sitôt. Et pouvait être quelqu'un de très convaincant, ce n'est pas pour autant qu'elle va abandonner l'idée. Elle va la mettre dans un coin de sa tête et le reportera à plus tard. Où n'en démordra pas. Il n'y a que quelques personnes qui pouvaient la faire changer d'avis. On pouvait les compter sur les doigts d'une main.

Septièmement, elle est sans gêne. Il lui arrive souvent d'entrer dans l'appartement d'une personne qu'elle connait depuis peu et de prendre ses aises comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. Ou bien entrer chez une personne qu'elle ne connait pas ne la gêne pas du tout. Elle n'hésiterait même pas à entrer dans votre chambre alors que vous êtes en train de dormir ou de …. Bref. Elle refermera la porte en riant de sa bêtise. Oui, cela la mène à des situations gênantes pour les autres mais drôles pour elle.

Huitièmement, mademoiselle Brooke était créative. Toujours a imaginé des scénarios bidon ou de nouveau morceau. Ou des plats on ne peut plus que bizarre. Ou de petits objets qu'elle devait fabriquer, au détriment de ses pauvres mains qui en souffre. Et ne s'arrête que quand elle a fini.

Neuvièmement, Elisa est une rêveuse. Quand elle est seule où se sent seule, elle passe son temps à rêver d'une vie meilleur ou d'une monde a part. C'était un moyen comme un autre d'échapper à cette réalité.

Et enfin, le dernier pont. Elle n'est pas ponctuelle. Allez savoir pourquoi. Elle se lève tôt, se prépare à l'avance mais prends surement trop de temps à rêvasser ou alors perd trop de temps à nettoyer ses maladresses en cuisines, voir ailleurs, ou du temps à se faire des pansements.
How I look
Elisa Harmony Brooke. Ah… Comment vous décrire Elisa physiquement parlant sans trop déformer la réalité. Elle ressemble à un ange, une sainte. A cause de ce physique angélique, on l'a prends pour souvent pour un petit ange.

Commençons par sa taille et son poids. On penserait qu'elle est très petite à cause ses origines asiatique, mais elle n'est pas si petite que ça, elle est même légèrement plus grande que la moyenne européenne. Elle mesure environ un mètre soixante-sept. Ce qui est largement plus grand que la moyenne asiatique, surtout chez les femmes. Donc, n'allez pas dire qu'elle est petite. Elisa est  une jeune femme de poids normal. On ne peut pas dire qu'elle est aussi fine que les mannequins ou qu'elle a quatre ou cinq petits kilogrammes en trop. Elle doit peser environ cinquante deux kilogrammes. Ce qui lui convient très bien.


Continuons par sa peau. La peau d'Elisa est assez claire. On pourrait presque dire laiteuse quand on la regarde. Sa peau a l'air assez fragile, mais elle a beaucoup de mal à bronzer, ce qui ne la gêne pas tant que ça, mais cela changerait un peu d'avoir une peau bronzée non ? La peau d'Elisa semble sans cicatrice mais elle en possède quelques unes par-ci et par-là pour diverse raison que nous n'avons pas besoin de retenir ou pour divers petits accident du quotidien.

Par la suite, parlons de son visage. Elle possède une forme de visage plutôt rond, légèrement ovale. Cette forme de visage lui donne un air de petite fille, ainsi que sa façon de coiffer. Elle possède des sourcils plutôt fins et n'a pas grand besoin de les épiler toutes les semaines. Peut-être de temps en temps, mais elle ne passe pas beaucoup de temps dessus comme les autres filles. Comme une grande partie des asiatiques, elle possède des yeux bridés, mais moins que les autres, ce qui était assez étrange, ainsi que des cils plutôt cours. La couleur de ses yeux est marrons foncés. On croirait presque qu'ils sont noirs. En général, elle met ses yeux en valeurs avec un peu de mascara et un trait d'eye-liner. Et encore, il est rare qu'elle en mette. Que peut-on dire de son nez ? Pas grande chose. Il est parfaitement proportionné par rapport au reste de son visage ? Elle possède une paire de fine lèvre, légèrement rosées. Elle ne met jamais de rouge à lèvre ou de gloss. Elle trouve ses lèvres très bien comme ça.

Continuons par sa chevelure. Une chevelue lisse de couleur marron. On ne peut plus que naturel. Elle n'a jamais touché à une seule boite de coloration pour ses cheveux. Ses cheveux, autrefois courts, lui arrivent un peu au dessus du milieu de son dos. En général, elle laisse ses cheveux lâchés et les laissent retomber sur ses épaules et son dos. Elle n'est pas du genre à se faire une frange. La seule fois où elle en a fait une, cela la rendait trop " Girly" comme elle disait si bien. Mais elle aimait bien. Elle contredit tout. Parfois elle les attachait ou se les coiffent. Pour changer un peu ou parce qu'il fait chaud ou que ses cheveux la gêne quand elle travaille. Pourtant, en laissant les cheveux lâchés, son visage parait encore un peu plus enfantin et un peu plus rond.

Ensuite, parlons de sa silhouette. Sa silhouette a l'air assez fine, de fine jambe, des bras fin et un ventre plus ou moins plat. La musculature d'Elisa est très peu développez, malgré le fait qu'elle fasse du sport. Elle possède aussi de long doigt fins, abîmée à cause de sa pratique à la guitare et des oncles courts. Bef. Rien a redire.

Style vestimentaire, Elisa est plutôt variée et plutôt féminine. Assez grande et variée pour les différentes saisons en Angleterre. Mais son style est plus ou moins normal, il est rare que ses habits sortent de l'ordinaire.
Because I am someone

L’histoire pourrait bien commencer par « Elisa naquit en XXX le XX – XX –XXXX.» Mais non. Elisa ignorait totalement où elle était née et sa vraie date de naissance. Elle aurait bien aimé le savoir honnêtement. Le mystère qui planait sur son âge, ses origines et son nom l’embêtaient sérieusement. Elle n’aimait pas quand elle ne comprenait pas grand chose ou ne savait pas quelques choses. Qui aimait ça d’ailleurs ? Bref. Son Histoire commença vers ses quatre ans. On pensa qu’elle avait quatre ans en regardant sa taille et son visage. Elisa était la seule survivante d’un accident de voiture près de Bradford. Le conducteur et la seconde passagère périrent à l’arriver des ambulances.
Les deux adultes qui étaient décédés dans l’accident ne possédaient pas de pièce d’identité avec eux, ni de permis de conduire. Les policiers et les ambulanciers déduisent que c’étaient les parents d’Elisa. Mais qui sait ? Peut-être était-ce l’oncle et la tante ? Mais personne ne pourra répondre à ce mystère. A l’âge de quatre ans, on savait parler et avait quelques souvenirs, mais Elisa ne se souvenait de pas grand chose de sa vie avant l’accident, en dehors de certaines choses qu’elle faisait avant. Elle ne se souvenait pas de son prénom, malheureusement. Cependant, Elisa possédait un collier en forme de cœur. Sur les deux faces du collier, on pouvait voir deux prénoms. L’un était Elisa, l’autre était Harmony. On posa la question à la petite fille lequel des deux était son prénom.

«  Les deux. »

Ils se dirent que son premier prénom était Elisa et le second Harmony.  Les policiers lui demandèrent si par un heureux hasard elle connaissait sa date de naissance, mais ne fit que donner la date du jour. Le premier février. On lui reposa la question, deux ou trois fois, mais elle répondit la date du jour. Les policiers laissèrent tomber. On chercha la famille d’Elisa, regardaient les signalements d’enfants disparus, on interrogea une partie de la population de Bradford, mais personne vint réclamer leur enfant ou signalait que leur enfant avait disparu.  La petite fille fut placée dans un orphelinat, le temps que sa famille proche vienne la récupérer, mais personne ne vint. Elle fut officiellement déclarée orpheline.
On la plaça dans un orphelinat à Bradford. Elle n'eut aucun mal à s'adapter et se fit rapidement des amis qu'elle considéra bien vite comme une famille. Elisa a passé ses années à l'orphelinat plutôt tranquillement. Elle jouait, mangeait, dormait, s'amusait avec eux ou se battait avec un de ses frères. Elisa ressemblait à un vrai petit garçon manqué avec ses cheveux courts, décoiffée et habillée avec des vêtements peu féminins.
A six ans, l'orpheline de notre histoire s'en alla à l'école. Au début, elle était excitée comme une puce quand elle entendit les paroles des enfants plus âgés de l'orphelinat sur l'école. Pourtant, le jour de la rentrée scolaire, Elisa se sentait nerveuse. Elle avait peur de ne pas se trouver dans la même classe  que l'un des membres de sa famille.  Les premiers jours furent difficiles pour Elisa car elle ne se trouvait pas dans la même classe que les membres de sa famille. Mais au fur et a mesure, elle fit connaissance des autres élèves. Elle se fit quelques amis, tandis que d'autre ne l’apprécia point car elle était différente, de par ses origines. Les orphelins n'étaient pas très appréciés à l'époque.
Au final, Elisa apprécia beaucoup l'école. Cependant, elle ne supportait pas qu'on embête ses sœurs ou bien qu'on la questionne sur ses origines. Cela l'irritait beaucoup. Elle n'aimait pas qu'on fasse du mal à sa famille et qu'on la questionne sur ses origines. Au début, elle se retenait du mieux qu'elle pouvait. Ses sœurs lui disaient souvent d'oublier et de ne pas les écouter mais elle n'arrivait pas à être comme elles.  Elles lui conseillèrent de laisser la colère dans un coin de sa tête, en pensant qu'elle ne craquerait pas. Elle appris à lire, écrire, à compter, ainsi de suite, puis monter d'une classe et appris de nouvelle chose. Il fallut un bout de temps avant qu'elle finisse par laisser montrer sa colère au grand jour. Ce jour là, elle avait sauté à la gorge d'une élève un peu plus âgée qu'elle qui se moquait d'elle et des sœurs. Les autres enfants ne savaient pas qu'ils auraient bien voulu avoir des parents à la naissance ou qui ne les abandonnerait pas. Mais ils ne comprenaient pas cela, s'ils tentaient de leur dire. Ce jour-là, Elisa l'avait tirée les cheveux, griffée, avant qu'un professeur arrive pour la séparer de sa pauvre victime qui l'embêtait plus tôt.
Elle fut punie par l'école publique et par la directrice, qui fut moins sévère que le directeur, car cette dernière comprenait plus où moins l'orpheline. Cette "agression" ne découragèrent pas les autres enfants à les embêter, cela les avaient même encouragés à embêter les enfants de l'orphelinat. Elisa devint assez agressives envers les enfants qui ne font pas partie de l'orphelinat, mais resta une gentille fille envers les rares camarades qu'elle gardait en amie. Elle s'énervait de plus en plus vite, mais essayait de se contenir comme elle pouvait, mais elle n'était pas patiente. La même année, presque la moitié des orphelins se sont fait adoptés.  
Elisa pria pour que ses camarades orphelins se fassent adopter et décida de se couper les cheveux tant que ses prières ne sont pas réalisées. Elle pria pour eux. Elle souhaitait qu'ils ne soient plus orphelins, comme ça, ils ne pourront plus les embêter. L'année de ses huit ans, un couple, différent des autres à cause de leu jeunesse, vint frapper à la porte de l'orphelinat. La directrice les accueillit avec joie et le couple vint voir les enfants de l'orphelinat après avoir eu une discussion avec la directrice. Au début, ils regardèrent tous les enfants jouer ensemble et décidèrent de venir parler en premier à notre jeune petite Elisa. Elisa, elle, avait prié qu'ils aillent voir les autres enfants, et qu'ils tombent sous leurs charmes.
Quand ils vinrent lui parler, elle fut touchée. Habituellement, c'est la directrice qui les conseillait de venir voir Elisa ou d'autres enfants. Mais là, ils sont venus la voir sans aucun conseil. Au début, ils lui posaient simplement des questions auquel elle répondait. A la fin de leur question, elle leur conseilla d'aller voir tel ou tel enfant, en espérant que l'un d'entre eux se fasse adopter par si gentil couple.
Après leur départ, Elisa continuait à se sentir toucher. Pourtant, au bout de quelques jours, elle les avait oubliés. Elle repartit à l'école. Dans la semaine, elle ne s'énerva point. C'était surprenant pour sa part. Au moins une fois par semaine, elle se mettait à crier sur les autres enfants. La semaine suivante, tout redevint comme avant.
Le couple revint régulièrement à l'orphelinat pour apprendre à connaitre Elisa. Au début Elisa ne faisait que répondre aux questions du jeune couple. Mais au fur et à mesure que leur rendez-vous se multipliait, elle commença doucement à leur poser des questions, leur racontaient des moments de sa vie de écolière. Le sujet peut varier. Elle peut parler de ses notes, de ses amies, de ses bagarres, certains de ses rêves ou bien tout simplement de sa vie  à l'orphelinat. En général, elle leur demandait comment était Londres, leur travail c'était quoi, et ce qu'ils aimaient.
Après une dizaine de rendez-vous, la directrice vint parler du couple à Elisa.  La petite fille qu'elle était savait ce que cela voulait dire. Il était rare que la directrice vienne lui parler. Les rares fois qu'elle lui parlait, c'était pour la punir. Récemment, elle n'avait pas fait de bêtise et le troisième trimestre venait de commencer.  La directrice lui parla pendant un bon moment du couple, puis lui annonça qu'ils allaient l'adopter. Ils reviendraient dans une ou deux semaines et qu'elle était déjà inscrite dans une autre école.  
Elisa avait ressenti un mélange de sentiment à ce moment-là. Ce mélange était surement le mélange de joie, de regret, d'excitation et de tristesse. Elle était heureuse qu'une famille l'est adoptée, mais avant ses autres frères et sœurs. Elle avait envie de se réjouir, mais voulait pleurer en même temps. C'était assez étrange pour elle. Elle n'avait que "huit ans" après tout. Elle n'était pas très expérimentée au niveau de ses sentiments. Mais bon passons. Les parents prévinrent qu'ils viendraient le dimanche prochain. De ce fait, elle passa le plus de temps possible qui lui restait avec ceux qu'elle considérait comme membre de sa famille. Le jour de son départ arriva trop vite à son gout.
Ce jour-là, elle s'était levée avant les autres. Elle réveilla la fille qu'elle considérait comme sa meilleure amie et parlèrent ensemble de leurs petits secrets avant qu'elle s'en aille. Quand la directrice réveilla les autres enfants, elle alla prendre son petit déjeuner en compagnie des autres enfants et alla ensuite chercher sa valise qu'elle déposa dans le hall de l'orphelinat. Après cela, elle joua avec les autres enfants de l'orphelinat. Elle joua avec eux le reste de la matinée. Ils mangèrent tranquillement le midi et donnèrent quelques souvenirs fait main par ses compères. Les parents adoptifs de Lisa arrivèrent. Ses compères orphelins lui offrir des présents faits main. Elle les rangea dans sac. Elisa vit son "père" prendre sa valise  et la mettre dans leur voiture. La petite fille qu'elle était, avait les larmes aux yeux, comme une partie des enfants de l'orphelinat, tandis que d'autres pleuraient à chaudes larmes. Elle fit des embrassades aux peu d'orphelins qui restaient. Elle monta dans la voiture et ne regarda pas l'orphelinat. Cette dernière ne voulait pas fondre en larme car elle se disait forte.
Le voyage de Bradford à Londres se fit dans le silence. Les nouveaux parents d'Elisa comprenaient qu'elle se sentait triste et ne dirent rien. Une fois arrivée à Londres, sa "mère", lui montra ce qui lui servirait de maison. De chez soi. La mère lui montra sa chambre. Elle s'installa et s'habitua très vite à sa nouvelle vie.
La nouvelle Brooke s'habitua à l'école privée qu'elle venait d'intégrer, sa nouvelle famille, sa nouvelle ville, même si elle avait tendance à se perdre. Cependant, certaines filles de son école ne l'aimaient pas du tout car elle était surement la seule asiatique de l'école. En faite, elle l'était. Certaines d'entre elles, provoquaient, embêtaient Elisa. Elle s'énervait moins vite mais finit par se battre contre une des filles. Au début, les parents l'avertirent, mais ne la punirent pas. La fillette ne prenait pas en compte les avertissements et continuait de s'en prendre aux autres. Le premier trimestre qu'elle passa à Londres, était plutôt bien, bonne note, malgré son mauvais comportement.  Les parents adoptifs de Lisa étaient désespérés par le comportement agressif de leur fille envers les autres enfants. Ils décidèrent qu'elle devrait faire un sport de combat pour qu'elle puisse calmer ses ardeurs agressives. Au début, ils choisirent le taekwondo pour leur enfant.  
Ils inscrivent la petite Liz après en avoir parler à leur enfant. Elisa pratiqua d'abord le sport sans réelle conviction mais après quelques mois de pratique, elle s'y plaisait. Elle devint un moins agressive. Ce qui soulagèrent les parents et le directeur de l'école. Pendant une petite période, elle était calme mais elle recommença à se battre, moins qu'avant, mais se battait quand même. Ce qui désespéra ses parents. Mais le nombre de bagarre qu'elle faisait en un mois avait beaucoup diminué. C'était déjà ça de gagner.
Après une année et quelques mois, Elisa rencontra la famille de son paternelle. Au début, elle faisait timide et ne savait pas vraiment comment les appeler. Lisa vit ceux qui seraient ses cousins. Timidement, elle fit leur connaissance et joua avec eux. Après la visite de la famille,  ils revinrent plusieurs fois pour apprendre à connaitre la petite qui venait d'entrer dans la famille Brooke. Contrairement aux pensées d'Elisa, ils acceptèrent la petite Liz dans leur famille, assez vite. Lisa, elle, fut assez surprise de bien s'entendre avec eux, elle pensait qu'elle ne serait pas acceptée car cette dernière était asiatique. Ce fut le contraire. Ils l'appréciaient et mettaient de côté sa différence.
Les parents adoptifs d'Elisa expliquèrent pourquoi ils ont décidé d'adopter un enfant. Elle a été adoptée car Madame Brooke ne pouvait faire d'enfant mais qu'il voulait à tout pris un enfant. Elisa n'avait pas trop compris leur désir un enfant, étant trop jeune pour comprendre l'envie d'avoir un successeur et de petits-enfants à surveiller, mais elle ne demanda aucun détail.
Après cela, elle devint bien vite une adolescente. Elle ne posa aucun problème durant son adolescence et devint un peu plus sage, moins irritable, donc plus calme. Après plusieurs années de Taekwondo, Lisa changea de sport. Elle commença le judo vers ses treize ans  et arrêta le taekwondo. Vers la quinzième année, la plupart de ses amies rêvaient de vivre une belle aventure, alors que elle, elle rêvait de monter sur une moto. La jeune femme avait découvert le motocross quand elle rencontra la famille de sa mère adoptive, qui n'avait pas très envie de la rencontrer jusqu'à présent. Elle essaya d'être le plus calme possible quand ils arriveraient chez elle et d'être gentille avec la famille de sa mère. Ce fut assez difficile pour la jeune fille, car elle se sentait assez intimidée par la famille de sa mère. Les cousins, qui étaient présent , devait avoir trois ou quatre ans de plus qu'elle, voir sept pour le plus vieux, contrairement du côté de son père qui avait soit son âge, soit un an de plus qu'elle. Elle ne savait pas trop comment se comportait ou comment les abordaient.
Quand ils partirent de leur maison, elle sentait bien qu'ils ne l'aimaient pas beaucoup.  Elle le savait bien car elle les avait surpris se disputer à son sujet. Ce n'était pas comme si elle les aimait beaucoup. Elle venait tout juste de faire la connaissance. Mais ça fait quand même mal de savoir qu’on n’est pas accepté à cause des origines. Son père, pour lui remontait le moral, l'emmena sur un terrain de motocross. Ils regardèrent une course se dérouler et Elisa semblait absorber par la course. La sensation de rapidité devait être enivrante selon Elisa et aurait bien voulu essayer, mais n'en dit rien à son père. En cette même année, elle tomba aussi amoureuse pour la première fois. Elle observait le jeune homme en question de loin et la première fois qu'elle put lui parler, elle devint rouge de honte. Pas parce qu'elle était gênée, mais par les bêtises qu'elle racontait. Ils devinrent amis au bout de plusieurs discussions. Ses amies ne cessaient de la pousser à lui avouer ses sentiments. Elle refusait souvent car elle ne voulait pas perdre l'amitié qu'elle avait avec lui. Cependant, une de ses amies avait avoué qu'Elisa aimait ce jeune garçon à sa place. Il vint la voir et refusa de sortir avec elle, car de un, elle n'était pas assez féminine et de deux, elle ressemblait plus à un garçon qu'a une fille. Après cela, elle commença doucement à devenir plus féminine et douce.
Après cela, elle continua tranquillement ses cours au lycée, en espérant pouvoir faire un jour de la moto. Une fois qu'elle eut finit ses années de lycée, elle hésita entre l'économie et l'archéologie. Au final, elle choisit l'Archéologie. En Septembre, elle commença les cours qu'elle avait choisis. Il y avait très peu de fille qui pourrait devenir l'amie avec qui elle restera une grande partie de l'année. Liz resta seule les premiers jours mais en cours d'Archéologie, elle fit la encontre de deux jeunes hommes. L'un était assis à côté d'elle, l'autre derrière elle. Elle sympathisa avec ses deux garçons qui devinrent rapidement ses amis, les trois aimaient le motocross et décidèrent même ensemble qu'ils iraient un jour faire du motocross. Ses études lui semblaient moins longues quand ils étaient là.
Ils allèrent pratiquer de la moto ensemble. Lisa découvrit qu'un de ses amis, Matt, jouait de la guitare. Fasciner par l'instrument, elle lui demanda de lui apprendre un peu la guitare. Celui-ci lui apprit les bases, les tablatures et quelques morceaux. Matt fut assez étonné car Elisa assimilait très vite ce qu'il lui apprenait. Très vite, elle devint une amatrice. Ses cinq années d'études passèrent vite pour elle. La jeune femme obtint l'équivalent d'un Master en France en Archéologie et finit par quitter l'université pour entrer dans le monde du travail.
Elle tenta plusieurs métiers différents, les postes qu'elle demandait en Archéologie lui avaient été refusés plusieurs fois. Elle essaya différent métier. Employée de bureau, serveuse, barmaid et vendeuse. Elisa devint vendeuse d'un magasin plutôt luxueux.  Allez savoir pourquoi elle n'a pas choisi employée de bureau. Mais c'était ce qu'elle préférait. Elle n'allait pas s'en plaindre. Les horaires lui convenaient, elle était plutôt bien payé et était même agréable. La jeune femme appréciait les autres personnes qui travailler en sa compagnie. Très vite, elle put se prendre un appartement et elle s'y installa.
Cela ne plaisait pas à ses parents adoptifs mais elle ne pouvait faire autrement car plusieurs postes d'Archéologie, dont elle possédait les compétences, lui avaient été refusés. Elle vécut tranquillement dans son petit appartement, en travaillant et en allant faire des balades à moto de temps à autres avec ses amis. C'était une vie bien simple jusque là.
Tout changea un jour de fête. C'était durant la nuit du 10 octobre 2010, dans les environs de Cambridge. Elle était partie chez un de ses amis pour une fête d'anniversaire. Ce qui s'était passée pendant la petite fête lui était totalement sortie de la tête. Elle se souvenait vaguement d'avoir danser avec quelques personnes présentent à la fête et d'avoir fait un discours sur son ami, un verre à la main. Après cela, elle discuta encore un peu avec les autres invités et s'éclipsa rapidement. Elle repartit sur sa moto. Elisa n'avait bu que quelques verres, mais c'était suffisant pour qu'elle soit ….légèrement ivre ? Elle ne tenait pas très bien l'alcool, mais elle pensait qu'elle pourrait rentrer sans aucun problème. Ses deux ou trois verres auraient dû la retenir chez son ami. La jeune femme roulait assez vite et dépassait même les limitations. Tout allait bien, mais il fallut qu'un animal se mette en plein milieu de la route pour qu'elle fasse un accident.
Elle se souvenait vaguement d'avoir essayé de freiner. Liz avait oublié ce qui s'était passé entre la tentative de freinage et le moment où elle se retrouva à terre, la moto à quelques mettre d'elle. Le casque lui avait sauvé le visage, mais son corps devait surement être égratigner par le goudron. Elle voulut se lever, vérifier ses blessures, ses égratignures mais elle ne put, ses membres étant engourdis par l'alcool. Une fissure s'ouvrit et une lumière vive éblouit la jeune femme à Terre, mais elle pensait que cela pouvait être soit des secours, soit la lumière qu'on voit à la fin de sa vie. Elle tendit son bras, tremblotant et engourdie pour pouvoir toucher la source lumineuse. Au début, elle ne sentit rien, juste le vide puis elle se sentit comme…. Aspirée ? Avalée ? Elisa sentait le sol se dérobait sous son corps qui lui semblait lourd.
La jeune femme ne comprenait plus du tout ce qui se passait. Elle ferma les yeux, comme si elle s'était endormie. Après quelques minutes, où quelques heures, elle sentit le sol à nouveau, de façon assez violente. C'était comme si  elle était tombée de sa moto une deuxième fois. Liz ouvrit les yeux pour les refermer aussitôt, n'étant pas habituée à une telle luminosité. Après quelques clignements des yeux, elle vit un paysage qu'elle ne connaissait et essaya de se redresser avec quelques difficultés. Elle enleva son casque et chercha du regard sa moto. Aucune trace, disparu, envolé. Mais ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus. L'environnement dans lequel elle se trouvait ne lui disait rien.  Mais absolument rien. C'était ça qui l'inquiétait. Pourtant la route qu'elle avait emprunté, lui était familière et celle-ci, rien. Nada. Le grand vide. Rien ne lui disait qu'elle connaissait. Elle se rendit compte que cette environnement ne faisait pas partie du sien. Mais où était-elle encore ? Après quelques minutes, elle rencontra l'UANA qui lui expliquèrent la situation.
C'était ainsi qu'elle arriva à Lumen le 6 avril 2010.
Details

◊ Elisa aime beaucoup le motocross, même si elle ne pratique pas beaucoup.

◊ Elle préfère qu'on la surnomme Liz quand elle connait quelqu'un assez bien et qu'elle l'apprécie.

◊ Elle voulait devenir cascadeuse autrefois.

◊ Elle conduit une moto et non une voiture. Elle a longuement économisé pour pouvoir s'en payer une.

◊ Elle adore ce qui est mignon et aime parfois des choses bizarres.

◊ Elle aime bien couper les cordes de sa guitare pour en mettre d'autre.

Come on ! Who are you?
Pseudo :
   Age : Cela ne se demande pas voyons '.' Surtout à une jolie dame comme moi  *sor¨
   Code du règlement : Validé by Reality
   Comment avez vous connu le forum ? Je l'avais trouvé y a un bout de temps, mais j'hésitais à m'inscrire.
   Votre avis :
codage fiche par Loun-Ao

_________________
Elisa Harmony Brooke:
 


Dernière édition par Elisa H. Brooke le Ven 31 Jan - 8:06, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: Re: " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke   Dim 19 Jan - 17:05

Bienvenue à toiii :hug; et amuse-toi bien ici Very Happy

_________________
Where the hell am I...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikola Tesla
Sexy. Vampire. Genius
avatar

Célébrité sur l'Avatar : Jonathon Young
Double Compte : Rodney McKay
Messages : 158
Fiche : In the end, they all leave me
Age : 22

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sanctuarian
A traversé la brèche en : Septembre 2012
Est arrivé à Lumen en : Janvier 2010 (18)

MessageSujet: Re: " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke   Dim 19 Jan - 23:04

Bienvenuue I love you Et bon choix d'avatar (;

_________________

Nobody hijacks Nikola Tesla!
You've turned what was supposed to be a symphony into rock and roll!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa H. Brooke

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Yui Yoshioka
Messages : 12

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 2010, le 10 octobre
Est arrivé à Lumen en : 2010, le 6 avril

MessageSujet: Re: " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke   Lun 20 Jan - 23:08

Merci beaucoup pour l'accueil =D

_________________
Elisa Harmony Brooke:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke   Ven 31 Jan - 8:07

Alors ! Je vais pas trop t'embêter là, mais essaie de faire attention aux fautes dans les RP. Surtout, le participe passé qui est confondu avec l'imparfait.  ^^

Autrement tu es Validée

N'oublie pas de créer ta fiche de liens Ici et ton journal de bord .
Ainsi que de poster le lien de chacun d'eux ainsi que de ta présentation dans les champs prévus à cet effet dans ton profil.
Recense ton avatar dans ce sujet
Si tu es du genre timide, tu peux lancer une demande général de RP juste Ici.

N'oublie pas aussi, d'activer ta fiche de personnage dans ton profil et de remplir les champs Smile

~ Elisa étant arrivée à Lumen le 6 avril et ayant eu affaire à l'UANA, elle est hébergée dans l'un des centres jusqu'au 20 avril. Soit une période de deux semaines. N'oublie pas que l'UANA t'aide à trouver travail et logement  Et, qu'il n'est pas très difficile d'en trouver. Antelü manque de main d’œuvre. ~

Autrement, amuse toi bien parmi nous !  :jumponyou:

_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke   

Revenir en haut Aller en bas
 

" Ce que je dois fuir, Est-ce la réalité ? " Elisa Harmony Brooke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout.
» Combien de temps comptes-tu fuir de la sorte? [PV Goudwin]
» Suite de : envie de fuir l'agitation (PV : Moka)
» L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche. [Zoey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: Everything is here for a reason ~ :: Who is your character ? :: x.You Can Play.x-