Partagez | 
 

 M.04 - It's a nightmare or what?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: M.04 - It's a nightmare or what?   Sam 31 Aoû - 15:12

Vendredi 2 avril 2010, 18h30
Arrivée à Lumen


Après cette étrange sensation de chute, Blue se retrouva tout à coup à plat ventre sur un sol dur, détrempé et glacé.  La pluie tombait, drue, froide, provoquant nombre de frissons sur l'intégralité de son corps.

Bordel qu'est-ce qui s'est passé?  Kyle?

Elle leva la tête, lorgna autour d'elle.  Le lac sur lequel elle glissait en wakeboard deux minutes auparavant avait disparu, tout comme les montagnes qui l'encerclaient.  Un temps morne régnait en maître; il faisait froid, il n'y avait personne.  Péniblement, elle se releva.  En bikini, elle gelait.  Rien dans cet endroit ne lui était familier.  À coup sûr, elle devait rêver.  Ou bien elle s'était payé un sacré bon choc sur le crâne!

- Mais...  C'est quoi ce foutoir?

Par réflexe, elle s'examina, ne découvrit aucune blessure, même à la palpation de sa tête.  Pas de sang, pas de bleus.  Et très peu de vêtements pour couvrir son corps détrempé et transit de froid.  Un rapide tour d'horizon lui démontra que tout ce qui se trouvait autour d'elle ne se résumait qu'à un paquet de conteneurs variant autant en dimensions qu'en couleurs, un gros navire et... l'océan.  Sans oublier cette pluie intarissable qui ne cessait d'augmenter en intensité.

Ses bras enroulée autour d'elle, ses mains frottant énergiquement ses épaules et ses biceps, Blue fut soudainement prise de tremblements.  Effrayée, elle fit un pas par devant, évitant volontairement une immense flaque d'eau.  À chacune de ses expirations s'échappait un mince filet de vapeur, signe que la température avoisinait dangereusement zéro degrés Celsius.  Porter un bikini par un temps aussi froid n'était définitivement pas recommandé.  Quand ses dents se mirent à s'entrechoquer ensemble, Blue ne put s'empêcher de crier.

- Il y a quelqu'un...?  À l'aide!

Tranquillement, sa démarche devint plus sûre.  Blue avançait de plus en plus rapidement, pieds nus, à la recherche de n'importe qui pouvant lui porter secours. Malheureusement, chaque endroit qu'elle forait de son regard azuré ne révélait aucune présence humaine.  Plus les secondes s'écoulaient, plus son inquiétude grandissait et plus elle gelait.  Il fallait définitivement qu'elle trouve de l'aide avant que son corps commence à ressentir les effets de l'hypothermie.  Où était passée cette eau si chaude qui la baignait cinq minutes auparavant?  Est-ce qu'elle hallucinait?  Cette lumière blanche qui l'avait aspirée était-elle réelle?  Et que dire de cette sensation de chute?  Confuse, Blue secoua la tête.  Si elle se jetait à l'eau est-ce que tout allait rentrer dans l'ordre?  Peut-être que ça allait la réveiller, la tirer de cet affreux cauchemar...?

Parvenue au bord du quai elle s'arrêta.  Le bleu de l'océan était à couper le souffle.  La pluie ne parvenait pas à le ternir, au contraire il était même... lumineux.  Blue observa le mouvement des vagues, hésita, balançant entre l'idée de sauter ou de rester sur place.  L'eau avait beau être attrayante, elle devait être encore plus froide que la pluie qui s'acharnait à la tremper jusqu'aux os.  Son petit bikini orange fluorescent et ses longs cheveux dégoulinants lui donnaient un air misérable.  Elle n'était visiblement pas du tout à sa place!  Son cœur battant à tout rompre, elle fit finalement un pas supplémentaire qui amena ses orteils à dépasser le bout du quai.

- C'est un cauchemar c'est un cauchemar... je vais me réveiller!

Puis elle fit un bond par derrière.  Sauter à l'eau était loin d'être la solution.  Ce foutu froid l'engourdissait, l'empêchait de réfléchir correctement.  

- Trouver de l'aide... je dois trouver de l'aide!

Sur ces mots, elle se mit à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Dim 1 Sep - 11:16



Humanisation 40%

18h10. Il avait fini ce stupide travail depuis 17h00. A 17h40 il était arrivé chez lui.

Tout organiser.
Dans l’ordre, par couleurs, par grandeurs. Par Logique.

Amadeus vérifia une énième fois les tasses alignées devant lui sur le plan de travail qui séparait la cuisine du salon. Il en décala une pour qu’elle se place parfaitement sur la même ligne que les autres. Parfait. Il inspira profondément. La migraine qui l’avait assailli quelques minutes auparavant n’était plus là. Il détestait ça. Avant, il n’avait pas mal à la tête. Avant, il ne pouvait pas avoir mal à la tête. Il ne se faisait pas à cette très désagréable sensation qui lui donnait envie de s’exploser le crane contre un mur. Il ferma les yeux, essaya de se détendre pour de bon, et les rouvrit sur la tasse du milieu. Il avait faim. Pas humainement faim. Non. La sensation ressemblait plutôt à ce qui lui titillait les sens lorsqu’il était…plus ou moins de pierre. Il avait besoin d’énergie temporel. Il avait besoin d’envoyer quelqu’un quelques heures…ou minutes avant.

Ça aussi, il n’aima pas comment c’était devenue. Déjà, il ne pouvait plus zapper une personne plus loin que deux heures en arrière…Ensuite, elle se retrouvait projeter dans une Bulle Temporelle. Ce qui lui permettait de rattraper sa propre ligne de temps. Cela ne changeait rien au fait qu’il récoltait suffisamment d’énergie…Seulement c’était beaucoup moins…drôle.

Il contourna le comptoir qui séparait la cuisine du salon et s’avança vers le mur où il affichait plusieurs photos de lui-même dans l’espoir qu’elles deviennent à leur tour des Anges Pleureurs. La télé aussi, était en route…répétant inlassablement une vidéo de lui-même qui ne bougeait pas plus que cela. Il appuya rageusement sur le bouton pour l’éteindre…Ça ne servait à rien ! Arracha l’une des photos et la froissa dans sa main avant de la laisser tomber sur le sol. Sa respiration s’accélérait encore. Il pouvait sentir sa poitrine monter et descendre. Il attrapa les clefs de son appartement pour les fourrer dans sa poche, ainsi que son trenchcoat et sorti.

Il pleuvait. Il s’en fichait.
Faim…Il avait faim.

Il fallait qu’il trouve quelqu’un qui soit…seul. Ou alors à deux. Pas plus.
Il savait que les Humains avaient tendance à paniquer lorsqu’une personne disparaissait soudainement. Même si personnellement, il ne voyait aucun problème. Mieux valait-il qu’il se nourrisse à l’abri des regards.

Rapidement. Très rapidement. Plus exactement, à la vitesse d’un véritable Weeping Angel, il se rendit au port. En voiture…Il vivait à…Une heure de là. N’oublions pas que Lumen est immense. Il y arriva, à pied…En moins de dix minutes. They are fast. Faster than you can believe.
Qu’il avait dit, Le Doctor…

Il savait que là-bas, même lorsqu’il y avait du monde, il n’était pas difficile d’en isoler une derrière un container.

18h35...
Lorsqu’il y arriva. Il constata que l’endroit était étrangement vide. Qu’est-ce que ?  Il avança, erra entre les énormes blocs de couleurs variées. Jusqu’à l’entendre…Une voix. Une femelle, s’il ne se trompait pas. Il se dirigea vers sa provenance. Rapide…Trop rapide. Il l’aperçut au bord de l’eau. Il l’entendit encore. A peine perceptible. Et…Elle se mit à courir. Son dîner s’en allait…

Il la rattrapa. Arrivant face à elle, en un instant il était devant. Elle ne l’avait probablement pas vu arriver.

Il pencha la tête, tendit la main…la toucha.

Elle disparue.

_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪


Dernière édition par Amadeus M. Wolfward le Lun 27 Jan - 13:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Lun 9 Sep - 12:37

18h35
Elle courait.  Le plus rapidement qu'il lui était possible de le faire.  Mais elle ne voyait rien du tout.  La pluie drue lui brouillait la vue et ses cheveux lui collaient au visage.  Étrange...  Pourquoi est-ce qu'ils étaient détachés?  Était-ce ce mystérieux passage dans la lumière blanche qui les avait secoués?  Il lui semblait bien qu'elle portait une queue, cinq minutes auparavant...

À  moitié aveuglée, elle ne vit qu'au tout dernier instant un homme surgir devant elle.  Aussitôt elle freina, manquant de peu de le percuter de plein fouet.

- Mais qu'est-ce que...

Le temps d'une profonde inspiration, elle le vit pencher la tête et l'observer curieusement.  Puis il tendit la main et la toucha.  Doucement.  Et ce fut le néant.  Encore.


Bulle temporelle : 18h05
Ce n'était pas comme la dernière fois, cependant.  C'était plus... brutal.  Sans lumière.  Sans éclat.  Juste une sensation d'aspiration suivie d'une poussée qui la projeta sur un chariot élévateur.  Un peu plus de puissance et elle se serait retrouvée empalée par l'une des deux grandes fourches qui avaient été négligemment laissées élevées à la distance correspondant à la hauteur de son nombril.  Elle encaissa le coup, durement.

- Humfff!

Blue se releva, le ventre endolori.   Une rayure rouge lui barrait l'abdomen.  Elle se prit le ventre à deux mains tout en se penchant par devant.  C'était quoi ce foutu endroit où on ne cessait de la projeter dans des vortex étourdissants?

Lorsqu'elle entendit des voix, elle eu le réflexe de se cacher.  C'en était assez, elle n'en pouvait plus de ces voyages abrutissants!  Plus le temps s'écoulait, plus elle se croyait folle.  Un rapide coup d'oeil à sa montre lui indiqua que c'était bien samedi, que la date et l'heure étaient correctes.  Mais alors, quel était cet endroit?

- Tu prends le lift et tu transportes toutes ces palettes à l'autre bout du port.  Le p'tit nouveau va les charger sur le ferry.  Et tu te grouilles sinon ça va gueuler à Dilivem!

Dilivem...?  C'était quoi ça?  Frissonnant de nouveau, Blue se laissa glisser le long d'un conteneur jusqu'à ce que ses fesses touchent le sol.  Elle ramena ses jambes vers elle et coinça ses bras entre ses genoux et son corps dans une vaine tentative de se réchauffer.  Ses pieds étaient rougis par le froid et ses doigts commençaient déjà à devenir raides.  Dans sa tête, une petite voix lui criait d'aller voir les hommes qui s'affairaient non loin d'elle mais une autre lui intimait de demeurer cachée, que les gens à cet endroit n'étaient peut-être pas humains.  L'image de l'homme qui était apparu devant elle alors qu'elle courait ne cessait de hanter son esprit.  Elle revoyait son regard étrange, ses lèvres charnues, ses yeux d'un bleu hallucinant, avait même l'impression de ressentir son toucher...

- C'est quoi ce bordel merde!

Elle demeura dans cette position pendant une bonne quinzaine de minutes.  Jusqu'à ce que son corps tremble au point de lui couper le souffle.  Jusqu'à ce qu'elle ne parvienne plus du tout à tolérer le froid.  Ensuite, d'un bond, elle se releva et se précipita vers un employé resté seul à besogner sur un second chariot élévateur car apparemment, celui-là refusait de démarrer.  Timidement, la jeune femme tendit la main pour toucher l'homme qui se retourna dans un sursaut.

- Je vous en prie aidez-moi...

Si au début il dévisagea Blue comme s'il venait d'apercevoir un fantôme, il comprit rapidement ce qui était en train de se passer.  Il ne perdit alors pas une seule seconde et retira son imperméable pour la couvrir.  Il la pressa même contre lui pour tenter de lui procurer un peu de chaleur et la fit grimper dans un camion non loin de là.

- Ça va aller, on va s'occuper de vous.  Laissez-moi appeler les autorités...

Docile elle prit place côté passager, remercia distraitement celui qui avait daigné lui porter secours et soupira de soulagement quand ce dernier démarra le véhicule pour activer le chauffage.  En bégayant, elle lui demanda où elle se trouvait, tiqua quand il lui annonça qu'elle se trouvait à Lumen, s'étouffa quand il lui annonça que non, elle ne rêvait pas, qu'elle avait été "téléportée" dans un autre... monde.

- Quoi...?

Ils étaient tous fous, et elle la première!  Elle fut sérieusement tentée de s'échapper du véhicule mais la douce chaleur qui commençait à réchauffer ses membres transits de froid était trop apaisante pour qu'elle la fuie.

- Mais quel monde?  Nous sommes sur Terre!

Quand l'homme ouvrit la bouche pour expliquer que non, Blue n'était plus sur Terre, que d'ailleurs Terre était l'ancien nom de Naïa, une forte aspiration survint encore, la projetant une fois de plus sur le bitume trempé et gelé.

Bulle temporelle : 18h35, éclate au temps actuel de :19h05
- ÇA SUFFIT!

Elle tapa du point, en colère.  Puis elle vit au loin l'homme qui l'avait touchée un temps auparavant.

- HEY! TOI!  OUI TOI!

En un bond elle fut sur pieds, marchant précipitamment vers celui qui, elle le croyait, était la source de tous ses ennuis.  Il allait la retourner auprès de Kyle, et vite!  Ou bien auprès de l'homme qui était à lui porter secours.  Sinon... Sinon elle verrait bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Mar 10 Sep - 10:08

A peine l’avait-il effleuré, à peine avait-elle disparue que déjà il avait pu ressentir les bien fait de l’énergie temporelle qu’elle avait à jamais perdu. Il ne l’avait pas envoyé trop loin, à peine une demi-heure…Ça avait suffi à le calmer…à l’apaiser et à diminuer agréablement sa migraine. Il avait abaissé son bras, fermant les yeux pour profiter de la sensation qui parcourait chaque parcelle de son corps. C’était comme…prendre un bain chaud après une journée passé dans le froid. Revigorant.

Comme l’endroit était désert, il avait dû rester un bon cinq minutes sans bouger, à simplement apprécier le « Repas » qu’il venait de déguster.

Rouvrant les yeux, lentement, il sonda les environs. Pouvait-il trouver quelqu’un d’autre en ces lieux ? Il tourna la tête, l’inclinant du même coup très légèrement, l’oreille aux aguets. Il n’entendait rien. Dommage. Cela dit, il n’avait pas non plus une ouïe surhumaine, elle était même plutôt normal…même totalement. Il décida donc de faire le tour du port, plus tranquillement au cas où il ne croiserait pas un autre repas potentiel. S’avançant de nouveau vers les conteneurs, il entreprit de farfouiller entre chacun de manière logique et organisé. Il débuta par l’allée tout à gauche, tourna dans celle à droite tout au fond, bifurqua à droite…et ainsi de suite – Formant des carrés jusqu’à remonter tout au milieu. Se faisant, il avait flâné. Parfaitement imperméable à la pluie, en pensée non pas physiquement. Lentement.

Cela avait dû lui prendre…vingt minutes. Et pas un chat, il n’avait pas croisé âme qui vive. Il avait donc décidé de rebrousser chemin, lâchant un soupir. Peut-être aurait-il plus de chance sur le retour, avec cette pluie plus beaucoup de monde devait traîner dehors mais il devait bien y avoir quelques retardataires.

19h05 – Temps Actuel.

Il ressorti par la dernière allée tout à droite, son trenchcoat non-fermé, virevoltant doucement derrière lui à cause du vent léger qui s’était levé. Il s’était éloigné de quelques pas, lorsqu’il entendit une plainte, sans y porter la moindre attention préférant continuer son chemin jusqu’à…ce que les mots semblent s’adresser à lui.

Un peu trop abruptement, d’ailleurs…Il tourna la tête, puis pivota totalement pour se rendre compte que la femelle qu’il avait zappé quelques minutes plus tôt était déjà revenue. Ce que le temps filait vite…Déjà une demi-heure depuis qu’il l’avait touché, depuis qu’il avait eu le droit à une dose non négligeable d’énergie temporelle.

Il affichait un air calme, bien que subitement titillé par une certaine curiosité face à la tenue légère de la jeune femme. N’était-ce pas une tenue peu recommandé par pareil temps ? Un de ses sourcils se fronça…

_ N’est-ce pas supposée être une tenue pour une plus jolie météo ? Quelle idée de se balader ainsi sous la pluie. Regardez-vous, vous tremblez et avez la chair de poule.

Ses mots étaient prononcés avec une lenteur, presque calculée. Aussi calme que son attitude. Il parlait distinctement, à un volume correct, pas un mot plus haut que l’autre. Son regard semblait sonder la pauvre fille.  Et non, sur l’instant l’idée que l’inconnue venait de passer une brèche ne lui traversa pas l’esprit.

_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪


Dernière édition par Amadeus M. Wolfward le Mar 17 Sep - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Ven 13 Sep - 12:50

- HEY!

Elle avait crié à nouveau, mécontente.  Mais il était sourd ou quoi?  Il avait fallu qu'elle le hèle à plus d'une reprise avant qu'il daigne se retourner!  Cette lenteur à réagir!  Sa figure calme déstabilisait Blue.  C'était tout juste s'il n'avait pas l'air innocent!  Mais il ne l'était pas, innocent!  Loin de là.  Il l'avait... zappée ailleurs, dans un autre moment... Bon c'était étrange à dire mais il s'était réellement passé un truc qu'elle ne parvenait pas à s'expliquer.  Comme si elle avait visité... une autre dimension!  Et comment est-ce qu'il la regardait, là?  C'était quoi cet air curieux?  Il se foutait d'elle avec sa remarque sur sa tenue tout en arborant un sourcil froncé?

- ON S'EN FOUT DU BIKINI!  QU'EST-CE QUE TU M'AS FAIT?  TU M'AS ARRACHÉE À MON MONDE!  JE VEUX Y RETOURNER!

Elle criait, poings serrés, tapant même du pied tant la colère qui l'habitait était grande.  Elle était absolument convaincue que l'homme qui se tenait devant elle était entièrement responsable de son arrivée à "Lumen".  Par conséquent il devait impérativement la retourner dans son monde à elle.  Qu'elle puisse retrouver Kyle, ses amis ainsi que sa famille.  Ou bien qu'il l'aide à se réveiller parce que là, c'était un sacré cauchemar qu'elle faisait!

- Figure-toi qu'on gèle!  Ce qui est impossible en juillet!  C'est ta faute!  En me touchant tu m'as envoyée je ne sais quand.  Il y avait des travailleurs... et... et le gars voulait appeler les autorités.  Il a dit que j'étais à Lumen... et après il y a eu cette espèce de spirale qui m'a aspirée, encore!  Et je me suis retrouvée ici à me les geler au lieu d'être en train de surfer sur le lac avec mes amis!

Sa voix se brisa en prononçant la dernière phrase et ses yeux s'embuèrent de larmes.  Ses bras, qui étaient à gesticuler en l'air, en appui à ses mots, retombèrent lourdement de chaque coté de son corps.

- Je veux retrouver ma famille.  Retourne-moi dans mon monde!

Elle lui prit violemment la main et l'écrasa sur son épaule, à l'endroit même où il l'avait touchée précédemment.  Toutefois, sa voix demeura très calme et très douce.

- Je t'en supplie, fais-moi repartir.  Je veux rentrer chez moi!  J'ai froid, je suis trempée... je suis perdue.  Allez, vas-y... je suis prête.

Elle fit une légère pression sur sa main pour l'inciter à agir puis ferma les yeux.  Son corps tout entier tremblait violemment.  Ses dents claquaient, ses lèvres bleuissaient.  Ses pieds quant à eux, étaient d'un rouge vif.  Elle avait beau avoir un teint basané, il n'en paraissait rien au moment où la scène se déroulait.  Elle était un glaçon vivant qui menaçait de s'écrouler à tout moment.

- S'il te plaît...  S'IL TE PLAIT!

Elle lui fit une moue triste, découragée, suppliante et désespérée sans lâcher sa main.  Elle se servait même des deux siennes pour la maintenir fermement appuyée contre sa clavicule, espérant de toutes ses forces que l'homme accepte de la renvoyer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Jeu 19 Sep - 14:06

Pourquoi est-ce qu’elle criait ? Il ne comprenait pas. Sa tête se pencha un peu plus en signe d’incompréhension. Qu’est-ce qu’elle baragouinait ? Son monde ? Comment ça il l’avait arraché à son monde ? Elle voulait y retourner ? Mais enfin ! Il n’avait fait que l’envoyer trente petites minutes dans une bulle temporelle et en plus, elle était de retour, à présent. Alors, de quoi se plaignait-elle ? Peut-être n’avait-elle pas compris qu’elle était de retour. Ses yeux clignèrent. Il, confus qu’il était, ne pensait pas qu’elle confondait son passage récent dans la brèche, qu’il ignorait, et son simple…zappe. Du coup, il ne répondit pas. Il ne faisait que rester là, à la regarder gesticuler dans tous les sens, de son regard fixe. Imperturbable.

Pourquoi tant de colère ? Lui aussi, ça lui arrivait. Il pensait. Etait-il en colère lorsqu’il avait envie de tordre le cou de son employeur lorsque celui-ci critiquait le fait qu’il manquait beaucoup trop le boulot ? Il croyait. Du moins, ne voyait-il aucune autre émotion humaine pour qualifier cette envie. Mais elle ? Pourquoi s’énervait-elle comme ça, pour si peu ? Une demi-heure, une petite demi-heure…Inutile de s'énerver pour si peu. Il commença à comprendre, sa tête se redressant, ses sourcils suivant le mouvement, lorsqu’elle mentionna Juillet. Ici, à Lumen…Nous étions en Avril. Une nouvelle ! Il s’agissait d’une nouvelle !

Nouvelle qui…Vraisemblablement le pensait responsable de tout. Il perçut le changement de voix. De la peine ? Il lui semblait. Pas certain. Il avait encore bien du mal à analyser toutes ces choses humaines. De l’eau ! De l’eau coulait de ses yeux. Non ! Des larmes. Oui, il avait raison, elle était triste. Sauf qu’il ne comprenait pas pourquoi. Quelle raison de l’être ? Elle n’avait fait qu’arriver dans un nouveau monde. Ce n’était pas la mort.

Quoi ? Qu’il la retourne dans son monde ?

_ Je ne peux pas.

Même voix. Même ton que précédemment.

Soudain. Sa main se retrouva prise et collée avec violence contre l’épaule de la jeune femme. Ce geste le perturba. Avant...Avant…Jamais personne n’aurait fait cela. Avant, tout le monde le fuyait. Fuyait son touché. On évitait de cligner des yeux devant lui, aussi. On avait peur. Peur de lui. Et c’était bien. C’était…Cool.

Il resta coi. A fixer sa main sur la peau de la jeune femme. Il ne bougeait pas. Tellement qu’elle le supplia, encore. Cria de nouveau, ce qui le ramena à la réalité. Rassembler ses idées. Rassembler son…Humanité. Expliquer.

_ Ce n’est pas moi. Pour cette partie-là. Je ne t’ai pas arraché à ton monde. Tu…es tombée dans une fissure. Je suis tombé dedans aussi. Je suis coincé ici, aussi. On ne peut pas retourner « Chez nous ».

Il arracha sa main de la prise de l’inconnue.
Il oubliait un truc. Un truc important.

_ Ici, nous sommes en avril.

Non, ce n’est pas ça. Qu’était-ce ?
Ah oui.

_ Il y a des… « Centre d’accueil », pour aider les gens comme toi. Beaucoup de personnes arrivent, comme toi. Pas du même endroit.

Venait-elle du même monde que lui ? Connait-elle le Docteur ? Est-elle une amie à lui ? Une lueur, mauvaise…haineuse, mais néanmoins furtive, passa dans ses prunelles.

Il n’était pas sensible au fait qu’elle avait froid. Il s’en fichait. Pourtant, par pur mimétisme, il lui déposa son manteau sur les épaules.

_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Jeu 26 Sep - 2:54

Mais pourquoi diable est-ce qu'il l'avait regardée avec cet air égaré et ce regard vide?  C'était à la fois... étrange et terrifiant!  C'était comme s'il était... absent!  Présent de corps et non d'esprit.  Comme s'il était indifférent, froid et même... perdu!  Peut-être parlait-il une autre langue?  Ah mais non!  Il l'avait très bien comprise puisqu'il lui avait passé une remarque sur sa tenue et sur la météo! Alors pourquoi est-ce qu'il avait continué de ne pas réagir à sa détresse plus qu'évidente, BORDEL?!

Puis, finalement, un miracle était survenu!  Il s'était penché vers elle, la mine troublée, avant de se redresser, la figure un peu plus illuminée.  Blue avait presque eu envie de lui passer la main devant les yeux et de lui cogner la caboche en criant : "Oh là!  y'a quelqu'un là-dedans Mc Fly?"  comme elle se plaisait à le faire avec ses amis pour les taquiner lorsqu'ils étaient distraits ou qu'ils ne pigeaient pas un truc.  Mais elle ne l'avait pas fait, bien évidemment.  Sauf cela ne l'avait en rien empêchée de trouver cet énergumène bizarre, mystérieux et... énigmatique, tiens!  Et puis en plus, en attendant que monsieur daigne réagir, elle avait dû demeurer sur place, frigorifiée et impatiente.  S'il ne lui avait pas répondu dans les secondes qui suivaient, elle serait probablement partie trouver de l'aide ailleurs dans l'espoir de tomber sur quelqu'un de plus "normal" et disponible, ouais!  Un peu comme le gentil garçon qui l'avait accueillie dans son camion une dizaine de minutes auparavant...  Or donc, elle n'avait pas eu besoin de partir car finalement le type avait réagit en lui balançant une réponse monocorde et complètement dénudée d'émotions.  Une affirmation que Blue avait violemment rejetée, d'ailleurs.

- Comment ça, tu ne peux pas?  Mais si, tu peux!

Elle lui avait prit la main pour la plaquer sur son épaule, geste qui avait grandement surprit son interlocuteur au  point qu'il se taise à  nouveau en s'enfermant dans une moue perturbée.  Elle avait donc du le secouer un peu plus, crier, même, pour le faire réagir et le ramener au moment présent.  Jusqu'à ce que, enfin, elle obtienne une partie de la vérité, vérité qu'elle avait fortement eu envie de nier, était-il vraiment nécessaire de le mentionner...?  La révélation de l'homme l'avait pétrifiée.  D'ailleurs, elle l'était toujours en cet instant, bégayant presque tant le choc était grand... mais aussi parce que sa bouche commençait sérieusement à geler.

- Une fis... fissure...?  Je ne te crois pas!

Ses dents s'entrechoquaient violemment maintenant.  C'était quoi ce bordel?  Il se payait sa tête, là?

Légèrement déboussolée, Blue le dévisagea effrontément, à la recherche d'un indice démontrant qu'il se moquait d'elle... Malheureusement il ne semblait pas mentir puisqu'il restait de marbre, arborant une figure des plus neutres.  Quoique, c'était sa bouille habituelle, non?  Si?  Et puis tant pis!  Peu importait puisque de toute manière, parce que lentement mais sûrement Blue commençait à réaliser que quelque chose d'exceptionnel s'était passé, quelque chose que personne n'avait le pouvoir de contrôler.  Et autant dire qu'elle ne l'acceptait pas du tout!  Même en sachant qu'elle n'était pas la seule à qui ce truc était arrivé.  ...Et surtout parce que le retour à la maison était impossible.  Cette satané fissure était un putain d'aller-simple.

- Mais non!  J... je veux repartir...  Je veux rentrer chez moi!   Je veux retrouver ma f... famille, mes amis et mon amoureux!

Des mots chuchotés d'une voix immensément triste.  Puis le type lui jeta qu'ici, ils étaient en avril.  Et qu'il existait des centres d'accueil pour aider les gens comme "elle".  Parce qu'il ne cessait d'en arriver... et qu'en plus ils ne venaient pas tous du même endroit!  En prononçant ces mots, il avait eu le regard changeant.  Un peu effrayant, même.  Avait-elle eu la berlue?  Peut-être qu'elle avait mal vu... après tout il pleuvait à boire debout!  Il faisait sombre et elle grelottait à s'en faire éclater les dents.  Il parut s'en apercevoir, justement!  Et réagit en déposant son manteau sur ses épaules.  Le soulagement fut instantané mais pas suffisant, cependant. Blue gelait toujours autant.  Et maintenant qu'elle était un peu plus protégée des intempéries, c'était cet étranger qui goûtait bien comme il faut à cette satané pluie glaciale qui s'abattait avec violence sur tout le paysage.

- Merci... beaucoup...

Restait qu'elle était nu pieds et que le bitume était gelé.

- Tu pourrais me reconduire à l'un de ces centres, s'il te plaît...?  Je ne vais pas tenir encore bien longtemps dans ces conditions...

Elle fit un pas par devant dans l'espoir qu'il la suive et la guide vers le centre d'accueil évoqué un peu plus tôt afin qu'elle puisse discuter avec des gens ayant la capacité de lui venir en aide de manière plus complète.  À son grand soulagement, il se mit à la suivre.  La démarche de Blue n'était pas des plus fluides.  La jeune femme continuait de trembler et plus le temps filait, plus ses membres se raidissaient.  En avançant, elle lorgna vers l'homme, un peu curieuse malgré la condition dans laquelle elle se trouvait.

- Tu es ici depuis quand...?  Tu as réussi à t'adapter?

Puis elle réalisa que des présentations s'imposaient sans doute...

- Au fait, je m'appelle Blue...

Elle ne lui tendit pas la main, ce qui était contraire à ses habitudes.  Elle préférait s'en servir pour tenir le manteau bien refermé sur elle afin de conserver le plus de chaleur possible.

- Et toi, qui es-tu...?  D'où viens-tu...?

Comprendre que, pour la dernière question, elle ne demandait pas un nom de ville, bien entendu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Dim 6 Oct - 11:27

Il ne comprenait pas. Pourquoi l’Être Humain avait-il cette manie de ne pas croire ce qui était vrai ? Et…à l’inverse, bien souvent, croire ce qui était faux ? Cela dépassait l’Ange. Il ne comprenait pas ce refus de la réalité, de la vérité. Pourquoi aurait-il menti, en plus ? Il n’avait aucun intérêt à cela. Bien sûr, il avait ces derniers mois apprit l’art du mensonge, il savait en faire usage. Néanmoins, présentement…Il ne voyait aucune raison à cela. Alors pourquoi ne voulait-elle pas le croire ? Il n’avait pas cherché à la convaincre. Pourquoi l’aurait-il fait ? Surtout que, petit à petit…Il lui sembla qu’elle commençait à comprendre.

Son regard ne cessait de la sonder, alors qu’elle se plaignait…pleurait qu’elle voulait repartir, revoir sa famille, ses amis et son amoureux. Amoureux ? Il ne comprenait pas cela. Il avait observé, lu sur le sujet, on lui avait même…expliqué. Seulement, il n’avait jamais compris ce sentiment. Il avait réussi à comprendre ce que représentait l’amitié, s’était même surprit à ressentir des élans de sympathie…mais de l’amour ? Jamais. Il était même persuadé que jamais il ne réussirait à saisir cette partie-là de l’âme Humaine.

Il ne dit rien à ce sujet. Ne savait que dire. De plus, il venait de se souvenir qu’il avait oublié quelque chose d’important. Il lâcha alors qu’ici, ils étaient en avril avant de réagir que ce n’était pas cela qui était important. Puis ça lui revînt et il mentionna l’existence des centres d’accueils. Après quoi, constatant qu’elle avait froid, et par simple imitation, il avait posé son manteau sur les épaules de la jeune femme. Il ne répondit rien lorsqu’elle le remercia, se contentant de garder son attitude…impersonnelle.

_ Je le peux, oui.

Pourquoi passait-elle devant alors qu’il était celui qui devait la guider ? Il la rattrapa, de son pas mesuré et passa quelque peu devant. Il la fit même légèrement dévier dans une autre direction. Il ignorait la pluie qui s’abattait sur lui. Son corps commençait à trembloter mais son esprit s’évertuait à ignorer cette sensation de froid. Peut-être tomberait-il malade, peut-être…Il avait remarqué qu’il était quelque peu plus résistant qu’un Humain lambda. Son cerveau était réglé sur une seule mesure « Il est de pierre, la pluie lui est égale » quand bien même cela faisait des mois qu’il ne l’était plus du tout.

Il avançait, jetant parfois un coup d’œil pour vérifier qu’elle le suivait bel et bien. Et lorsqu’elle l’interrogea cela le surprit. Il n’avait, au final, que peu l’habitude de parler de lui…

_ Cela fera…deux mois le vingt. Et…-Pouvait-il dire qu’il s’était adapté ? Lui qui se tapait des migraines pas possibles à cause de son nouvel état ? Avait des envies de meurtres parce qu’on l’obligeait à respecter des règles, des lois ? – Je n’en sais rien.

Parce que mise à part ça, il n’était pas triste…ni déprimé, comme il avait pu en voir certains l’être. Seulement, pouvait-il seulement être tout cela ? Il n’en savait, une fois de plus, absolument rien.

Ils arrivaient aux limites du port alors qu’elle se présentait. Blue ? N’était-ce pas le nom d’une couleur ? Cela devait également être un prénom. Il ne répondit pas, se contentant d’enregistrer l’information qui, au final, lui paraissait bien inutile. Reverrait-il cette Blue ? Il en doutait…

Il s’arrêta net. Autant les questions précédentes l’avaient quelque peu surprise, là elles le sidéraient carrément. Il se tourna lentement vers elle, posant se même regard inexpressif sur elle.

_ Ils m’ont nommé Amadeus…à mon arrivée ici.

Il ne pense pas une seule seconde qu'elle ne va probablement pas comprendre pourquoi on l'avait baptisé lors de son accueil en ces lieux.

Silence. Comment lui répondre ?…

_ De là où…Où le Docteur vit.

Il ignore, encore, qu’il s’est aussi retrouvé piégé ici. Tout comme il ignore qu’il n’a plus le même visage. Sa voix, s’est tout comme son regard précédemment, fait haineuse à l’évocation du nom.

_ Les Terriens, pour beaucoup…connaissent et reconnaissent l’existence de vies extra-terrestres. Là-bas.

Il ne pensait pas à la surprendre. Ou quoique ce soit. Tout comme il ne lui était venu à l’esprit que l’identité du Docteur ne lui dirait rien. Pour le coup…Il avait momentanément oublié que tout le monde ne le connaissait pas, surtout ici. Il bifurqua dans une rue du quartier d’Umbra. Contre tout attente, il retourna la question…La curiosité après tout était encore bien présente. Et il savait qu’on en apprenait plus en interrogeant.


_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Collins

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 58
Fiche : Fiche

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sherlockian
A traversé la brèche en : 31 juillet 2010
Est arrivé à Lumen en : 2 avril 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Jeu 31 Oct - 2:18

Encore et toujours il gardait cet air glacial détaché, impersonnel et préoccupé.  Blue avait la sensation de se faire analyser, examiner, détailler sous toutes ses coutures, tout comme elle avait l'impression qu'il se foutait d'elle et qu'il n'aspirait qu'à s'en débarrasser.  Ces sensations contradictoires la déboussolaient et l'énervaient mais elle tentait de ne pas le démontrer par peur de froisser cet étrange individu aux manières peu orthodoxes.   Au moins, il pouvait la raccompagner dans l'un de ces centres afin que l'on puisse s'occuper d'elle...  Une fois sur place, n'ayez craintes qu'elle allait poser des tonnes de questions histoire de vérifier les dires de cet homme qui l'avait catapultée ailleurs dans le temps.

Il la guida, la forçant à prendre un chemin prédéfini sans avoir la gentillesse de le lui indiquer, préférant la faire dévier en se rapprochant d'elle de sorte qu'elle n'eut le choix de changer de direction.  Son mutisme la mettait mal à l'aise mais, encore une fois, elle ne le montrait pas.  D'ailleurs, elle osa  même l'interroger à savoir quand il était arrivé et d'où il venait.  Ses questions eurent un effet de surprise.  Même si elle ne le regardait pas constamment elle le vit de par cette ombre d'étonnement qui traversa brièvement son visage.

Elle apprit donc qu'il était arrivé depuis un peu plus de deux mois, tiqua lorsqu'il ajouta qu'il ignorait s'il était parvenu à s'adapter.  Eh bien!  Voilà qui était une... assez mauvaise nouvelle!  Honnêtement, elle craignait fortement que, dans deux mois, si elle se trouvait encore ici bien entendu, que sa réponse allait malheureusement ressembler à celle de son interlocuteur si jamais on lui posait la question...  Dans sa tête, c'était inconcevable qu'elle soit coincée ici, dans ce monde très différent du sien.  Elle ne l'acceptait carrément pas et têtue comme elle l'était, croyez bien qu'elle allait s'organiser pour repartir retrouver Kyle et sa famille!

Bizarrement, ce ne fut pas le fait qu'il avait du mal à s'adapter qui la choqua le plus, mais plutôt la réaction qu'il eut lorsqu'elle lui demanda son prénom.  Mais qu'est-ce qu'il disait, là?  ON l'avait nommé Amadeus?  Quoi... il ne possédait pas de prénom avant d'arriver ici?  Ou bien il était amnésique...? Oui, c'était sans doute cela...

- Oh je vois, vous êtes amnésique c'est ça?  Vous ne vous souvenez plus de ce qui s'est passé...?  Ça doit être à cause de la lumière blanche...

Elle s'enfonça dans des théories douteuses, son esprit vagabondant d'une possibilité à l'autre, puis émergea de ses pensées lorsqu'il affirma qu'il venait du même endroit que le docteur.  Ah bien voilà, il sortait d'un hôpital psychiatrique, ça expliquait tout!  Cela justifiait son air absent, ses manières étranges, son manque d'intérêt et de compassion et ses réponses farfelues...

- Ah oui, le docteur... oui oui...

Elle déglutit péniblement, soudainement inquiète.  L'air mauvais qui avait traversé sa figure démontrait bien qu'il n'appréciait pas son médecin...  Peut-être... peut-être était-il un fou dangereux?  Un psychopathe?  Un meurtrier?  Un violeur?

- Les extra-terrestres, hum-hum...

C'est qu'il avait l'air sacrément sérieux le mec!  Il se confortait dans son monde surnaturel et fantastique.  Définitivement, il était fou!

Elle lorgna vers lui, scruta son visage à la mine... comment était sa bouille au juste?  Triste?  Peut-être...  Amadeus agissait bizarrement et pourtant, une alarme retentissait dans l'esprit de la jeune femme.  Et si c'était vrai?  Après tout, elle ne l'avait pas imaginée cette lumière blanche... ni ce bref moment passé... ailleurs, lorsque son compagnon l'avait touchée à l'épaule... Elle ne rêvait pas.  Elle avait réellement froid, cette pluie tombait réellement sur elle et son cœur battait vraiment la chamade...  Ce n'était pas un rêve ni un cauchemar.  C'était la réalité et elle était sacrément dure à digérer!

Il empruntèrent une rue qui les mena dans un quartier pour l'heure désert, sans doute à cause de la très mauvaise météo qui sévissait à l'extérieur.  Qui pouvait avoir envie de sortir par un temps pareil après tout?  On se les gelait et il pleuvait à boire debout!  L'impatience gagnait lentement Blue.  Elle avait beau porter le manteau d'Amadeus, restait qu'elle était complètement frigorifiée et tremblante.  Ses pieds élançaient tant ils étaient gelés et ses doigts commençaient à ne plus vouloir répondre.  Tenir les pans du manteau devenait de plus en plus difficile.  Peut-être était-il préférable de glisser ses bras à l'intérieur des manches, plutôt que de les garder collés sur elle...  C'est ce qu'elle finit par faire, grimaçant sous la douleur lorsque ses doigts refusèrent de bouger correctement et qu'elle les força à obéir.  Ses genoux s'entrechoquaient parfois, rendant sa démarche laborieuse et lente.  Elle fut heureuse qu'il lui retourne la question.  Ainsi, peut-être qu'elle allait parvenir à se changer les idées et oublier qu'elle avait froid.

- Je viens de Whistler en Colombie Britannique.

Peut-être que ce n'était pas assez précis...

- C'est au Canada.

Il ne réagissait pas plus.

- En Amérique du Nord, non loin des États-Unis...

Elle l'observa, puis fronça les sourcils.

- Sur Terre!  Vous savez, la Terre, Jupiter, Saturne...

Il se moquait d'elle ou quoi?  Elle se mit effrontément à fouiller les poches de son manteau.  Forcément il se devait y avoir des cachets pour sa santé mentale.  Cet homme était fou pour de vrai!

- Hey!

Elle l'arrêta, lui fit face, le vrilla du regard sans dire un mot.  Pendant une bonne dizaine de secondes, sinon plus, elle fora son regard, leva même la main pour lui toucher le front histoire de voir s'il ne se tapait pas une superbe montée de fièvre.  Elle le trouva légèrement chaud, sans plus.  Normal vu qu'elle avait les doigts gelés et que lui était complètement détrempé.

- Est-ce que ça va?  Vous êtes malade?  Vous devriez voir un docteur vous savez...

Elle secoua la tête, visiblement dépassée par les événements, puis se remit à marcher en tentant d'éviter les flaques d'eau qui étaient sur le point de geler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   Dim 12 Jan - 10:50

Qu’est-ce que ?...De quoi parlait-elle ? A aucun moment il n’avait mentionné qu’il était…amnésique. Il était loin de l’être. Il se souvenait de tout. Avait-il à quelque moment que ce soit indiqué qu’il avait oublié quoique que ce soit ? Pas du tout. Il avait été à deux doigts de lui rétorquer que sa mémoire se portait très bien lorsqu’elle avait décidé de réagir aux restes des informations. Son poing se serra lorsqu’elle prononça le nom du « Docteur » et plus encore…il sentit une étrange chaleur parcourir son échine et lui brûler le haut du corps lorsqu’elle répéta le terme d’extra-terrestres avec une telle légèreté. Il n’était peut-être pas des plus…habitué avec les sentiments humains toutefois…Il les avait observé des siècles durant, depuis bien son arrivé ici et…même s’il ne s’y était pas intéressé…Il avait appris à distinguer certaines choses. Hors, il savait que lorsqu’ils s’exprimaient ainsi, cela signifiait souvent qu’ils doutaient des paroles de l’autre. L’Ange Pleureur n’aimait pas qu’on doute de ses dires. Il ferma les yeux pour inspirer profondément. Il ne devait pas s’énerver, une petite voix au fond de lui hurlait que cela était mal. Celle-ci se faisait de plus en plus présente et sans trop savoir pourquoi, il lui arrivait de l’écouter. Néanmoins, il se demandait pourquoi les humains ressentaient ce besoin de toujours remettre en cause ce qu’une autre personne pouvait affirmer cela uniquement et simplement parce qu’ils n’en avaient jamais été témoin.

Elle s’était tût. Il allait saisir cette chance pour mettre…une ou deux petites choses au clair. Il n’avait, définitivement, pas aimer son petit ton railleur. Pourtant, sa voix restait tout aussi…mécanique…

_ Je ne suis pas amnésique. Je n’avais aucune identité. Je pense…Mademoiselle…Qu’il serait peut-être…mieux de faire un bref détour…

Peut-être que cela ne lui plairait pas. Peut-être même qu’elle voudrait lui fausser compagnie. Sauf qu’elle, il le savait très bien, ne pouvait pas. La ville était parfaitement déserte. La pluie tombait à flot. Elle était que très peu vêtu. Il était le seul, présentement, qui pouvait la mener à un centre. Elle était obligée de le suivre. De plus qu’elle portait son manteau et si elle avait cherché à s’éloigner de lui, il n’aurait pas hésité à le récupérer. Il était à lui. Ils avaient donc bifurqué pour pénétrer dans le quartier d’Umbra…Amadeus pressait le pas, ils devaient atteindre l’autre quartier de Lumen, dans lequel se trouvait aussi le centre.

Il, par curiosité, avait retourné les questions qu’elle lui avait posées. Il ne réagit pas en recevant les réponses. Pas qu’il ne comprenait pas. Juste que…Il écoutait, il s’intéressait…Mais il ne le démontrait pas. Toutefois, elle n’avait pas tout à faire tord en insistant sur la location. Whistler en Colombie Britannique, Canada…Amérique du nord…Etats-Unis…C’était vague, très vague. Il avait voyagé, du passé au futur. Et, ce pays qui pour elle devait sembler unique…avait connu bien des évolutions et des extensions. Tout comme l’Angleterre qui avait dans un siècle futur terminé sur un vaisseau…Les Etats-Unis avaient échoué sur une nouvelle planète…Puis divers vaisseaux…Et encore une planète…Même si, pour son cas à elle, il avait parfaitement compris dès le début d’où elle venait exactement…Il fallait peut-être qu’il l’arrête…

_ Je sais très bien où se situe le Canada.

Soudain, elle passa devant lui pour lui faire face. Ce qui l’obligea à s’arrêter net. Il baissa son regard, son visage vers elle. Penchant la tête, démontrant qu’il ne comprenait cette fois pas ce qu’il se passait. Ils étaient pressés, non ? Pourquoi s’arrêter dans ce cas ? Il eut un mouvement de recul lorsqu’elle déposa sa main sur son front. Le contact, volontairement, de ces créatures le surprenait toujours autant. Sa gloire d’antan où il était craint lui manquait bien souvent. Un sourcil se fronça, Docteur ? Heureusement pour elle…son cerveau fonctionna bien plus vite que son corps et compris ce qu’elle avait voulu dire…

_ Non. Je vais très bien. Etre malade c’est bon pour les humains. – Il regarda autour de lui – Nous y sommes presque.

Sans attendre, il reparti…tourna dans deux ou trois autres rues, contourna la place centrale de la ville et…finalement, poussa la porte d’une petite épicerie. Il savait que le propriétaire, humain était en congé pour la semaine. S’occupait donc du magasin, un Ood…Un de ceux qui avaient été serviteur, puisqu’il détenait une boule blanche qui traduisait ce qu’il « Disait »…Ou « Pensait » puisque les Oods parlaient par télépathie entre eux. Sur le comptoir, se trouvait également un adipose qui leur fit un petit coucou. Ces choses-là ne servaient à rien. Toutefois, sans qu’il sache pourquoi…Ce Ood et ce petit amas de graisse s’était lié…d’amitié. Amitié…Il ne comprenait pas toujours très bien ce concept.

_ Voyez…Deux extra-terrestres, un Ood et un Adipose…

Il les désigna tour à tour. Parce qu’aussi, contrairement à lui…Ils n’avaient pas été humanisé. Peut-être parce que le premier était déjà trop…Humain en soi et que le second, comme il le pensait était bien trop inutile pour pouvoir devenir ne serait-ce qu’un homme. Restait à présent à attendre sa réaction…

TERMINÉ

_________________




Trois chocolats de reçus ~ Blue Collins ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M.04 - It's a nightmare or what?   

Revenir en haut Aller en bas
 

M.04 - It's a nightmare or what?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sweet Nightmare} Manni
» Nightmare | Solitaire Sadique { nouveau perso' } | MANQUE LE KIT |
» You were my nightmare, but now, I love You... [PV:Janny ♥]
» American Nightmare [PV Hugo Strange / Romulus / Katana]
» Nightmare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: We are in Lumen ~ :: Transports & Cities ~ :: x.Océan Port.x-