Partagez | 
 

 M.05 - A girl and an adventure [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: M.05 - A girl and an adventure [Terminé]   Jeu 16 Mai - 10:23


A wander in the TARDIS


















I'm fine to find you again
Feat.
The Doctor
&
Willow S. Nuada

Why
Don’t have
A new
Adventure ?



Mercredi 19 Mai 2010 :

Le docteur avait passé sa journée à aller à droite, à gauche. Il faisait tout ce qu'il lui passait par la tête. Amy et Rory n'étant pas là, on peut dire qu'il en profitait. Cependant la journée avait été plus que dure et éprouvante. Il faut dire qu'être coursé par un Tricératops n'est pas de tout repos. Il restait dans le TARDIS à attendre qu'il ne se pose quelque part. Il lisait tranquillement devant la console. Il se détendais. Puis au bout d'une demi-heure à lire tranquillement un livre sur les dinosaures, écrit par des siluriens, le vieux seigneur du temps entendits quelqu'un frapper à la porte. Les premiers coups, Il fit mine de rien, mais on frappa une nouvelle fois. Il alla jusqu'à la porte où quand il ouvris, j'e une agréable surprise. Il souri. Willow était devant lui, sur le point de frapper une nouvelle fois à la porte. Elle souri à son tour puis rougi. Bien que gêné, le docteur engagea la conversation :

"Alors Willow, qu'est-ce qui vous amène devant mon TARDIS, dit-il en souriant de plus belle?"
Elle lui répondit sur le même ton. Le docteur sorti alors la tête du TARDIS pour voir en dehors. Il était effectivement dans un parc de Lumen. Il sourit et dit :

"Dire que j'aurais pu lire dehors au grand air. Idée qui me plait mais je me suis encore une fois contenté de l’intérieur de ma boîte, stupide vieillard!"
Willow ri. Un rire angélique qui plaisait beaucoup au docteur. Lui qui par habitude n'avait aucune émotion humaine, il ressentait une certaine attirence pour willow qu'il avait rencontré quelque temps plus tôt avec Amy et Rory. C'était un nouveau sentiment pour lui, une nouvelle sensation qu'il voulait découvrir. Il voulait savoir ce qui causait ça.
Son regard était perdu dans le lointain vers Lumen. Il pensait à ce qu'il s'était passé récemment et un peu plus tôt dans l'année.Il repensait à tout ce qu'il avait vécu de nouveau dans ce monde, ainsi qu'à ses aventures avec Willow. cependant, il pensait toujours à River. Il ne savait pas ce qu'elle était devenue et ça l'inquiétait, car il ne savait pas si elle était dans ce monde où leur monde d'origine. Le brèche l'avait emportée avant Amy, Rory et lui et il ne l'avait pas revue depuis.
Willow essayait tant bien que mal de reporter l'attention du docteur sur elle. Mais le docteur réfléchissait trop. Quand le docteur revint à lui, il vit Willow le regarder d'un air bizarre, comme s'il avait fait quelque chose d'étrange. Il reprit alors la conversation :

"Alors Willow, comment allez vous depuis la dernière fois? Un mois? Ça fait bien un mois n'est-ce pas? J'en perd la notion du temps! Vivre dans le TARDIS c'est une horreur quand on essaye d'entretenir une relation amicale avec quelqu'un ... "
Il n'eut même pas le temps de finir qu'elle se mit à rire. Un rire qui fit sourire le docteur. Il lui demanda alors pourquoi elle riait comme ça et elle répondit qu'il la faisait toujours autant rire. Il souri, gêné. Il s'assit alors sur le banc à côté invitant Willow à s'asseoir à côté de lui. Il se regardèrent mutuellement, et il rirent tous les deux. Le docteur les introduits dans une conversation où il parlaient de ce qu'ils avaient fait récemment tous les deux, respectivement chacun de leur côté. Le docteur buvait les paroles de Willow comme si c'était une douce mélodie chantant à ses oreilles. Il ne se lassait pas de l'entendre parler. mais essayait de ne pas le faire apparaître, ce qui était assez difficile.




Dernière édition par The Doctor le Dim 19 Mai - 10:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Willow S. Nuada



Célébrité sur l'Avatar : Evan Rachel Wood
Messages : 59
Fiche : I'm Willow Nuada

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sanctuary
A traversé la brèche en : 27 Avril 2010
Est arrivé à Lumen en : 15 janvier 2010

MessageSujet: Re: M.05 - A girl and an adventure [Terminé]   Jeu 16 Mai - 12:32



Where are you while I'm so alone? But,your smille it's my recompense.

Mercredi 19 Mai 2010, Lumen Park, Lumen.

Cela faisait maintenant un mois que la jeune femme avait fait une rencontre des plus frappante avec son premier extraterrestre. Le Doctor. Sa présence était encore toute fraîche dans son esprit comme-ci leur rencontre ne remontait qu'à hier. Peut-être était-ce le cas? Avec cette brèche, ces drôles de faces à faces et les dernières aventures qu'elle avait vécue la remettait sans cesse en question. Et si elle était folle? Ou dans le coma? Ça y est! Elle était bien tombée du toit à Londres, mais n'était pas morte en touchant le sol et était maintenant dans le coma et ce qui se passait autour d'elle était le fruit de son imagination! Mais la balle qu'elle avait reçu dans l'épaule... La blessure qui s'était rouverte quand le TARDIS l'avait percuté, la douleur n'avait pas été une illusion ni un rêve!

Mercredi était jour d'un verre ou deux d'alcool, mais le coeur ni était pas vraiment. Elle n'avait pas trop envie d'un verre en cette magnifique journée. Le soleil était haut dans le ciel, des familles se promenait dans le parc. Cela lui rappelait étrangement une rencontre qu'elle avait fait vers la fin du mois passer... Assise sur un banc à jouer du violon... Mais voilà qu'en plus de ressembler à cette étrange journée, la jeune femme avait même apporter son violon dans l'espoir dans jouer un petit bout! Elle adorait jouer du violon, même qu'elle en était une virtuose! Bon, elle ne s'en ventait pas, mais tout de même! S'était son petit talent, son petit secret que peut de gens savait. D'Accord, elle jouait dans des cabarets, bistro, bars... mais elle devait bien gagner de l'argent non?

Deux jeunes enfants passèrent à la course à côté d'elle, riant aux éclats les deux jeunes marmots semblaient jouer à la tague ou à la course. Un pincement lui serra le coeur. Voilà un jeu qu'elle n'avait jamais connu... Elle qui n'avait jamais eut d'ami, même pas un, elle avait cependant su s'y faire. La preuve, elle se foutait de manquer un saut et de tomber du toit du plus haut édifice de Londres, qui irait pleurer sa mort?

Un soupire s'échappa presque des lèvres de la femme rousse. Presque, car elle venait de se figer soudainement. Devant elle, la boîte bleu du Doctor, ou plu précisément le foutu TARDIS qui s'emblait l'aimer à un tel point qu'il lui faisait de sacrés câlins renversants... Une chaleur enveloppa le coeur de la jeune femme. Elle se demandait justement quand elle reverrait ce bon vieux Alien, ou si même il reviendrait à cette époque. Lui qui parvenait si facilement à la faire rire, elle! Seigneur, combien d'hommes avaient tenter sans y parvenir de lui arracher un simple sourire de rigolade? Aucun! Et lui, ce... Docteur, il y parvenait sans même chercher à le faire! Elle ne comprenait pas comment il faisait, mais il mettait un baume sur son coeur de glace et le réchauffait. Façon de parler puisqu'il était plutôt en feu son coeur...

Timidement, s'était bien la première fois que la jeune femme était timide avec quelqu'un!, la rousse frappa à la porte du TARDIS de trois petits coups bien sec. Elle attendit un moment, sans avoir de réponse. Et s'il était dans son bain? Y avait-il seulement un bain ou une douche à l'intérieur de cet engin? Va savoir! Et si le Doc dormait? Elle allait le déranger... Sauf qu'il avait stationné sa cabine téléphonique spatiale dans un parc en pleine journée... alors il allait sans nul doute se faire déranger taux ou tard et mieux valait que ce soit elle car qui sait sur qui ce bon Docteur pouvait bien tomber? Toujours pas de réponse. Sans attendre la jeune femme frappa de nouveau. Bon sang, peut-être qu'il était rendu si vieux qu'il avait les cheveux longs et blancs avec une longue barbe comme Albus dans Harry Potter et qu'il était en plus aussi sourd qu'un pote!

Toujours pas de réponse.

Un soupire échappa des lèvres de la flamboyante jeune femme qui allait de nouveau frapper quand la porte du TARDIS s'ouvrit d'un coup. Elle manqua de peu de frapper le Seigneur du Temps en plein dans le visage. Ses deux compagnons se seraient poser des questions quand au bleu qu'il aurait eut dans le visage...

La jeune femme rougit légèrement, puis le docteur engagea la conversation.

- «Alors Willow, qu'est-ce qui vous amène devant mon TARDIS» lui dit-il avec un immense sourire

- «La curiosité. Je me demandais comment vous alliez Docteur.» lui répondit la jeune femme sur le même ton et avec un immense sourire. « Et puis, comme nous sommes dans un parc je me demandais pourquoi vous ne sortiez pas à l'extérieur profiter de l'air frai» ajouta-elle

Le Doc passa la tête au travers de la porte pour regarder à l'Extérieur.


«Dire que j'aurais pu lire dehors au grand air. Idée qui me plait mais je me suis encore une fois contenté de l’intérieur de ma boîte, stupide vieillard!»

La rousse éclata de rire, un rire angélique, doux comme du miel. À ce qu'il la faisait rire! Il était loin d'être stupide et la jeune femme le savait fort bien. S'était sans doute l'un des hommes les plus intelligent qu'elle est rencontrée jusqu'ici... Oui. Et le plus drôle, il ne fallait pas oublier qu'il la faisait rien d'un rien!

- «Allons, vous n'êtes pas stupide et ressemblez encore moins à un vieillard. Vous semblez avoir à peine la trentaine, et attention, s'est aussi ma tranche d'âge alors faites gaffe à votre réponse!» l'avertie la jeune femme en plaisantant, le pointant amicalement de l'index, un sourire sur le coin des lèvres.

Elle perdit rapidement lorsqu'elle vit le regard du Docteur se perde au loin sur Lumen. Avait-elle dit quelque chose de mal? L'avait-elle blessé? Avait-elle fait remonter, sans le vouloir, un douloureux souvenir de sa longue vie? Elle l'ignorait... Mais cela l'inquiétait un peu.

La jeune femme se mit à claquer des doigts sous le nez du Time Lord sans résultat. Elle en claqua même avec une petite flamme qui apparaissait, tentant de capter son attention, mais rien à faire mise à part attendre que l'esprit du "stupide vieillard" revienne dans son corps et qu'il se remette à parler. Cela n'effrayait pas vraiment la jeune femme, mais l'intriguait. À quoi pensait-il à ce moment-là précis?

- «Alors Willow, comment allez vous depuis la dernière fois? Un mois? Ça fait bien un mois n'est-ce pas? J'en perd la notion du temps! Vivre dans le TARDIS c'est une horreur quand on essaye d'entretenir une relation amicale avec quelqu'un ... » fit la voix de l'homme qui la ramena à elle.

Elle aussi, semblait-il, s'était perdu dans ses pensées. Ils étaient deux êtres lunatiques on dirait bien! Elle éclata de rire, encore une fois. Le docteur lui demanda pourquoi elle riait et elle lui répondit:

- « Vous me faites toujours autant rire Doctor»

Le dit Docteur sourit à son tour, gêné, ce qui fit encore plus sourire la jeune femme. Comme il était mignon quand il était gêné! La jeune femme aimait bien cet homme envers qui elle avait une sorte d'attirance qu'elle ne comprenait pas elle même. Peut-être était-ce la raison de ses multiples rires?

L'homme alla s'asseoir sur un banc, invitant la jeune femme à prendre place avec lui ce qu'elle fit sans hésité. Ils se regardèrent mutuellement avant d'éclater de rire. Des gens passèrent et Willow pensa qu'ils devaient s'imaginer des choses comme tous les gens "normaux" faisaient. Le Doc commença la conversation sur ce qu'ils avaient fait tous les deux durant le mois écoulé.

La jeune femme lui parla des rencontres qu'elle avait faite, de ses passes temps de jouer du violon, s'était la première fois qu'elle en parlait en quelqu'un, des petites "expéditions nocturnes" qu'elle avait fait. Soit du saut de toit en toit pour s'habituer à l'architecture de Lumen, s'était un peu différent, mais très semblable en même temps. La jeune femme avait rapidement retrouver l'habitude et avait même été capable de quelques acrobaties.

- «Plus récemment, j'ai acquis un nouveau violon. Voulez-vous que je vous joue un air?» lui demanda-t-elle quand elle eut fini.

Elle mit l'étui du violon sur ses genoux avant de l'ouvrir pour en sortir un magnifique instrument en bois noir comme de l'onyx et aux cordes ivoirines. L'archer était noir, mais les fils étaient oranges comme sa chevelure. S,était un instrument magnifique qui avait un son merveilleux, envoûtant. Pour la jeune femme, en jouer s'était comme plonger à l'intérieur même de la musique, de la laisser nous pénétrer jusqu'à notre âme, d'en faire notre âme. Elle s'exprimait grâce à la musique, grâce au violon. Sans doute la seule chose capable de la calmer, de la ramener à la réalité...

_________________



If love is what you need
I solder I will be
chocolats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: M.05 - A girl and an adventure [Terminé]   Sam 18 Mai - 9:37

«Plus récemment, j'ai acquis un nouveau violon. Voulez-vous que je vous joue un air?
-Je ne dis pas non ! Vous savez j’ai appris avec le grand Vivaldi en personne ! »

Elle ne lui laissa pas le temps de parler et sorti son violon. Il était magnifique. Le docteur en avait rarement vu d’aussi beaux. Il écouta la douce mélodie jouée par la jeune femme. Il sourit. Une brise légère soufflait dans ces cheveux, les faisant ainsi vaciller tel une flamme. L’herbe du parc faisait un mouvement de vagues causé par le vent. Le soleil apparut derrière les nuages. Les oiseaux l’accompagnaient dans sa douce mélodie, tels des chanteurs improvisés. Les gens qui passaient par là s’arrêtaient pour écouter la jeune virtuose jouer. Le docteur la regardait toujours sans osciller d’un cil. Il ressentait chaque note qu’elle jouait. Il souriait après-en. Quand la chanson fut finie, les gens s’en retournèrent à leurs occupations, sans un bruit. Le vent retomba et le soleil disparut de nouveau derrière les nuages. La chanson était finie.

Le docteur pensa alors à ce qu’il venait de se passer. Il sourit de nouveau. Il ressentait vraiment quelque chose de nouveau envers Willow. Tout du moins, quelque chose qu’il n’avait pas ressenti encore dans cette incarnation. La femme aux cheveux de feu, rangea son magnifique instrument, bien que moins magnifique qu’elle pensa-t-il avait de se réprimer, et le docteur la regarda. Ils sourirent ensembles, gênés. Puis le docteur eut l’excellente idée de l’emmener faire un voyage en TARDIS.
« Voulez-vous venir avec moi, dit-il comme si la conversation ne s’était jamais arrêtée ?

-Pardon ?
-Voulez-vous venir avec moi ? Dans le TARDIS ?
-Euh …
-Aller vous n’allez pas être déçue, je vous le promets ! »

Elle finit par accepter. Le docteur la tira alors par le poignet quand elle eut pris son violon. Elle entra dans le TARDIS et fut tout de même émerveillée par ce qu’elle avait voyait. Elle n’était encore jamais entrée dans le TARDIS. Elle dit alors les mots que tout le monde dit quand il entre ici : « C’est plus grand à l’intérieur ! » Sur ce ton d’émerveillement qu’il adorait tant. Il lui dit alors de s’accrocher et tira une manette.

Il lui demanda alors où elle voulait aller. Elle ne savait pas comme n’importe qui se trouverait sans le vouloir dans cette boîte, c’était une réaction tout à fait normale. Le Docteur fit halte à plusieurs destinations avant de trouve une destination à laquelle le docteur pensait qu’elle aimerait : Tandora II. Quand ils atterrirent, le docteur regarda Willow avec un grand sourire, puis couru jusqu’aux portes du TARDIS qu’il ouvrit en grand :

« Voici Tandora II ! »

Quand il ouvrit les portes, le spectacle était ahurissant. D’immenses falaises surplombaient un très long Canyon. D’immenses arbres aux feuilles vertes, faisaient ombre à de l’herbe rousse qui poussait tout autour. Une longue et grande rivière descendait le long du canyon pour finalement s’estomper à la ligne d’horizon. Le docteur regarda Willow halluciner devant le paysage qui se présentait à elle et rit. Il vit alors une ville au loin, à environs 5 kilomètres de là et décida d’y aller. Il fit rentrer Willow dans le TARDIS et déplaça le TARDIS jusqu’à la ville.


Dernière édition par The Doctor le Dim 19 Mai - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Willow S. Nuada



Célébrité sur l'Avatar : Evan Rachel Wood
Messages : 59
Fiche : I'm Willow Nuada

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sanctuary
A traversé la brèche en : 27 Avril 2010
Est arrivé à Lumen en : 15 janvier 2010

MessageSujet: Re: M.05 - A girl and an adventure [Terminé]   Sam 18 Mai - 11:32

-«Je ne dis pas non ! Vous savez j’ai appris avec le grand Vivaldi en personne ! »

Avec Vivaldi en personne? Mais qu'est-ce que.... Il pouvait pas être si vieux que ça le Docteur! Il faisait à peut-près son âge, sois 27-30 ans! Mais bon, avec le TARDIS on pouvait s'attendre à tout, et le Docteur pouvait peut-être voyager dans le temps qui sais.
Moment de surprise passé, la jeune femme s'était positionnée pour jouer. Pas un morceau mélancolique comme elle en avait l'habitude, non, un bon morceau heureux qui ferait chanter les oiseaux! Façon de parler! De toute façon, la belle rousse n'était pas d'humeur pour une mélodie triste à faire pleurer des coeurs d'acier, non, elle était bien trop heureuse pour ça! Pour une fois que l'ennui l'avait quitter pour de bon, pour le moment tout du moins.

Ainsi avait-elle commencée à jouer ça mélodie, les yeux fermés. Elle adorait jouer les yeux fermés pour se laisser entièrement submerger par ce qu'elle jouait. S'était sa façon de ne faire plus qu'un avec son instrument et les notes qu'il émettait.
Une légère brise s'éleva, faisant vaciller sa crinière de brasier comme une tempête de flammes. Elle sentait, à cause de la fraîcheur du vent, chacune de ses veines dans lesquels coulait un liquide vitale plus que brûlant. Elle sentait son coeur de feu dans sa poitrine et, à chaque battement, son sang en ébullition couler dans ses veines. Elle était comme un feu vivant et elle le fit savoir dans la mélodie qu'elle jouait. Un feu plein de vie qui brûlait autant de l'intérieur que de l'extérieur. Bientôt le soleil sortit de derrière les nuages, réchauffant encore plus sa peau qui était presque bouillante, et les oiseaux se mirent de la partie en l'accompagnant de leurs magnifiques chants. S'était comme un concert naturel. Durant un instant, elle ne fut plus la joueuse de violon, mais le violon lui même et la musique qu'il produisait. Elle était en harmonie avec ce qu'elle jouait, son coeur battait au rythme de la musique, dans son ventre elle sentait la chaleur de la joie. Pour quelqu'un qui ne serait pas habituer à une telle... fusion, disons le comme il est, cela aurait été quelque chose de perturbant, de déstabilisant, mais pour la jeune virtuose cette fusion était devenu des plus courante. S'était sa façon de s'évader du monde, d'aller au plus profond d'elle pour comprendre et ressentir les sentiments qui l'habitait. Étant en quelque sorte une sociopathe, elle n'était pas sensé les ressentir et il y avait une panoplie de ses sentiments qu'elle n'avait jamais ressenti et qu'elle n'aurait jamais pu ressentir et comprendre sans la musique de son violon.
Sans les voir, Willow sentait la présence d'observateurs qu'elle aurait pu considérer comme indésirable si elle n'avait pas été autant en osmose avec sa mélodie. Indésirables, de pauvres passants ébahis par son talent? Oui. Ce n'était pas pour eux qu'elle jouait en se moment là, mais pour l'homme qui était assit à ses côtés et qui se faisait appeler le Docteur, juste le Docteur... Ce même homme qui disait avoir appris aux côtés de Vivaldi en personne. Willow était porter à le croire, il semblait être de ses hommes capables de vous faire un miracle à Noël ou même n'importe quand. Capable même de mettre sans-dessus-dessous le monde pour un enfant en pleur...

Willow était peut-être une sociopathe, mais elle aurait remué ciel et terre pour faire sourire un enfant qui pleure, le consoler. Il n'y a rien qu'elle n'aurait pas fait pour un enfant malheureux, même s'il n'était pas le sien...

Finalement, la jeune femme mit un terme à sa mélodie et ouvrit les yeux, regardant les spectateurs repartirent après un spectacle plus que gratuit, qui ne leur était pas destiné!, et magnifique. Elle fut encore, durant quelque seconde, en fusion avec son instrument. Le temps que les dernières notes s'envole au loin dans le vent. Puis elle posa son regard sur le Docteur qui souriait. La femme à la chevelure de flamme rangea son instrument après l'avoir caressée une dernière fois. Il était merveilleux. Jamais auparavant Willow n'avait possédé un aussi bel instrument qui représentait si bien ce qu'elle était. Sombre de l'extérieur, légèrement blanche et magnifique, mais intérieurement elle était une véritable mélodie, une fois qu'on la connaissait bien.

Une fois l'instrument rangé, ils se regardèrent et sourirent ensemble, gênés. Willow rougit légèrement. Pourquoi les roux devait-ils rougirent si facilement parfois! Où était-ce elle le problème? Peut-être rougissait-elle pour un rien, mais l'homme à côté d'elle lui en imposait d'une façon qu'elle ne comprenait pas vraiment. Il ressemblait à un homme fou. Un homme fou dans une boîte bleu. Un homme fou déchiré peut-être. Il semblait, malgré la jeunesse de ses traits, avoir plus de vécue que la plus part des mortels et cela attisait sa curiosité.

« Voulez-vous venir avec moi» demanda-t-il tirant la jeune femme de ses pensées

- Pardon? fit la jeune femme, ne comprenant pas ce qu'il venait de lui demander.

Venir avec lui? Où, quand, pourquoi? Avait-elle bien comprit ou était-ce une mauvaise compréhension de son audition? la jeune femme ne le savait pas.

-Voulez-vous venir avec moi ? Dans le TARDIS ? Aller vous n’allez pas être déçue, je vous le promets ! »

- « D'a...d'accord alors, je vous fait confiance...» lui répondit-elle

Elle faisait rarement confiance aux gens, mais lui il lui inspirait mille fois confiance.

L'homme l'attrapa par le poignet et la jeune femme craignit un instant que le Docteur ne se brûle la main en la saisissant. La peau de l'homme sur la sienne était fraîche, douce, ferme. S'était comme mettre de la glace sur de l'eau bouillante, mais par chance pour le Timelord la peau de la jeune femme s'était refroidit. Il n'aurait que la sensation d'avoir saisi un pain chaud sortit depuis peu du four, mais doux comme la peau d'un bébé.

La jeune femme avait à peine eut le temps de saisir son instrument qu'elle était à l'intérieur de la boîte bleu. De l'extérieur le TARDIS était petit et elle croyait qu'ils ne rentreraient jamais tous les deux à l'intérieur. Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle réalisa que l'intérieur était plus que gigantesque! Elle resta un moment, la bouche légèrement ouverte à regarder autour d'elle. En bois. L'intérieur était en bois, et s'était magnifique. LA jeune femme adorait le bois, son instrument en était entièrement fait justement.

- « C’est plus grand à l’intérieur ! » lâcha le Docteur qu'entendit presque pas la jeune femme.

Grand? S'était gigantesque! La jeune femme en revenait pratiquement pas.

Le Docteur lui dit de s'accrocher, ce qu'elle fit juste à côté de lui, et il tira une manette. La jeune femme sentit le TARDIS monter dans les airs et sentit ses jambes fléchir. Un rire quitta sa gorge. Un rire heureux, joyeux. S'était quelque chose de différant, quelque chose d'effrayant comme une montagne russe, mais amusant comme une nouvelle expérience.

Le fou de la boîte bleu lui demanda où elle voulait aller. Où ELLE voulait ALLER? Et merde... s'était dans ses cas là qu'on aurait eut besoin de connaître la carte du ciel de cette galaxie, mais la jeune femme ne trouvait pas cela intéressant. Du moins, jusqu'à aujourd'hui.

- Hum... Je ne connaît pas vraiment cette galaxie... je ne sais pas vraiment où je veux aller...

Finalement le Docteur fit halte à plusieurs endroit avant de s'arrêter pour de bon.

« Voici Tandora II ! » déclara le Doc' en allant ouvrir la porte.

La jeune femme sortit à l'extérieur et regarda avec émerveillement le paysage. L'herbe était couleur de feu comme sa chevelure, ou presque. S'était d'immenses falaises qui surplombaient un canyon d'une longueur impressionnante. De grands arbres au vert feuillage faisait ombre sur ces herbes de feux. Le paysage était à couper le souffle. Au loin la jeune femme aperçu, en même temps que le Docteur, un village. Elle estima la distance à près de 5 kilomètres. D'accord, s'était pas très loin. Willow remonta à l'intérieur du TARDIS et le propriétaire fou de la boîte bleu déplaça son engin jusqu'au village.

La jeune femme était curieuse de savoir ce que ce village lui réservait. Des surprises, cela elle s'en doutait. Mais, qu'elle genre d'aventure?

THE END

suite: A dangerous adventure

_________________



If love is what you need
I solder I will be
chocolats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M.05 - A girl and an adventure [Terminé]   Aujourd'hui à 13:22

Revenir en haut Aller en bas
 

M.05 - A girl and an adventure [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eve Quinn-I'm just a girl like others girls (Terminé)
» Uptown Girl | Reboot de Monaco | Terminée~
» Never trust a pretty girl with an ugly secret... [terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: We are in Lumen ~ :: Other Places ~ :: x.Lumen Park.x-