anipassion.com
Partagez | 
 

 M.04 - What have you sexy? - PV Amy et Willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: M.04 - What have you sexy? - PV Amy et Willow   Sam 11 Mai - 12:54




A sick blue box















Why are you like this, Sexy?
Feat.
The Doctor
Willow S. Nuada &
Amy Pond

Why
we are
here
sexy?


Mardi 6 avril 2010 :

« WROP WROP WROP WROP, se plaignait le TARDIS !!!!! »
Le docteur courrait dans tous les sens pour faire en sorte d’atterrir le TARDIS avec le moins de fracas possible. Mais le TARDIS n’en faisait qu’à sa tête et ne répondait pas. Le Docteur essaya même de retirer quelques pièces pour qu’il ait moins de charges et qu’il puisse voler plus léger. Mais cela ne fit rien, le TARDIS continua de divaguer dans son Vortex.

« Docteur que se passe-t-il ?
-Je n’ai pas le temps de te répondre Amy, cria le docteur !
-Docteur, renvoya-t-elle !
-Le TARDIS est malade, il divague !
-Et c’est grave, demanda Rory ?
-Oui c’est grave ! Nous divaguons totalement et je ne sais pas où le TARDIS nous emmène ! Si ça se trouve, on va se retrouver à l’autre bout de l’univers !
Le TARDIS se posa dans un fracas phénoménal. Les trois occupants de ce dernier tombèrent au sol, éjectés par la puissance de l’atterrissage. Le docteur se releva d’un bon, se remis sur pieds et couru vers la porte du TARDIS. Par chance il les avait emmenés à la gare reliant Lumen aux deux autres villes d’Antelü. Il vérifia les niveaux d’énergie, et ce qui n’allait. Apparemment tout allait bien, le TARDIS avait juste besoin de digérer. Puis il invita Amy et Rory à le rejoindre à la porte. Il les regarda non sans un sourire, il leur fit un clin d’œil, puis il ouvrit la porte. Dehors à leurs pieds, une jeune femme rousse était étendue sur le sol. Tous trois se précipitèrent sur la femme qui semblait avoir perdu connaissance. Le docteur sonda son état avec son tournevis sonique. Il le rangea, puis dit qu’elle allait bien.

« Mais comment savez-vous ça sans même l’avoir examinée , répliqua Rory avec une pointe de panique dans la voix ?
-Et bien examinez là, rétorqua le docteur. »
Effectivement elle allait bien. Rory demanda au docteur comment il avait fait et celui-ci répondit qu'il lui expliquerait plus tard. Ce dernier leurs dit alors de rentrer la jeune femme dans le TARDIS pour qu’elle ne prenne pas froid. Mais à peine les trois compères essayèrent de la soulever, celle-ci se leva. Elle avait l’air effrayée. Rien de plus normal : une boîte bleue fait sur apparition comme par enchantement devant elle et la heurte dans son improbable course, il y a de quoi être désorienté !
Le docteur prit alors la parole :

« Ne vous inquiétez pas, nous allons vous aider !
-Qui êtes vous ?!
-Je suis le docteur et voici Amy et Rory, ce sont mes amis. Nous ne vous voulons aucun mal !
[i]Les tensions restèrent encore quelques minutes, d’une part, la jeune femme qui semblait apeuré parce qu’il venait de se passer et d’autre part le docteur, qui avait peur de la réaction de cette même jeune femme, de un ne la connaissant pas et de deux connaissant la présence des phénomènes dans ce monde après en, il ne savait pas à quoi s’en tenir et d’ailleurs il commençait à faire chaud tout à coup !


[HRPG : Je sais c'est pas énorme ^^]



Dernière édition par The Doctor le Sam 11 Mai - 21:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Willow S. Nuada

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Evan Rachel Wood
Messages : 59
Fiche : I'm Willow Nuada

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Sanctuary
A traversé la brèche en : 27 Avril 2010
Est arrivé à Lumen en : 15 janvier 2010

MessageSujet: Re: M.04 - What have you sexy? - PV Amy et Willow   Sam 11 Mai - 13:51

S'était un journée splendide d'Avril, les oiseaux chantaient, les tulipes commençaient à ouvrir et tout le monde était heureux. Pour vrai? Non. Qui n'était pas heureux? Willow. Malheureux n'était pas le mot, mais cela s'y rapprochait un peu. La jeune femme était perdu, son épaule lui élançait encore suite à la balle qu'elle avait reçu dans son monde d'origine. En fait, son monde d'origine lui manquait cruellement! Son travail surtout. Elle s'ennuyait des poursuites de toit en toit, de flamber les culottes des criminels ou encore de faire exploser des trucs. Seulement, ici elle n'avait rien. Seulement une chambre d'hôtel et un violon qu'elle était parvenu à acheter sans que cela ne lui coûte les yeux de la tête tout en étant d'une très bonne qualité. En fait, de son état, on pouvait presque dire que Willow était en dépression.

Le morale dans les talons, la dépression rodant autour de son âme, la jeune femme avait vagabondé dans la ville longtemps, laissant le soin à ses pieds de la mener là où ils le voulaient et pour être franche, ils auraient bien eut besoin d'une carte. Combien de fois se retrouva-t-elle dans un cul de sac ou dans une voie sans issu? Une bonne dizaine de fois si ce n'est pas cent!

Finalement, ces mêmes pieds la conduisirent à la gare où elle se laissa tomber sur un banc pour observer les gens passer. Elle aurait passer inaperçu si ça n'avait été du flamboyant de sa chevelure de feu. Les hommes jetaient sur elle un regard de fauve affamé, certain même tentèrent leur chance mais reculaient rapidement quand les yeux émeraudes glacés de la jeune femme s'encraient dans leur regard. Oui, ils fuyaient la queues entre leurs jambes sans demander leur reste car ils savaient d'instinct que de trop jouer avec le feu ils allaient se brûler et gravement. De toute façon, ils n'étaient le genre de divertissement que la jeune femme recherchait. Non. Ce n'était pas de l'action au lit, mais bien le genre d'action où l'on reçoit une puissante d'ose d'adrénaline et de peur. La peur? Oui bon, elle ne connaissait pas vraiment et on s'en fou comme de l'an 40, après tout Willow était une sociopathe impulsive qui mourrait d'ennuie quand elle n'avait pas de criminel à pourchasser.

Assise là sur son banc, la jeune femme regardait gens et train défilé durant plus d'une heure. Son épaule la faisait atrocement souffrir, mais elle ne s'en plaignait pas. La blessure était belle, pas infecté, bien refermée, mais le problème était que les muscles en avaient manger un coup sans parler de la traverse de la faille qui ne s'était pas fait en douceur. Finalement, la jeune femme s'était lever et avait voulu partir lorsqu'un bruit étrange s'était fait entendre. Le vent s'était lever et une canette de liqueur était venu la frapper à l'épaule. La vision de la jeune femme devint flou au moment où son épaule explosait de douleur qui se répandit dans tout son corps. Finalement elle avait perdu connaissance au même moment où une cabine téléphonique des années 50 apparaissait.

Tout était noir, froid et étrangement douloureux. Elle entendait des voix, celle de deux hommes qui se parlaient, sans doute d'elle. Elle était à semi-consciente et la douleur l'empêchait de reprendre complètement ses moyens. Il faisait très froid et elle sentit un frisson la parcourir au moment où la prenait. La prenait? Wow!

D'un coup la jeune femme ouvrit les yeux, des yeux terrorisés car elle ne comprenait pas du tout ce qui ce passait, et fixa les deux hommes qui parlaient plutôt. L'un avait un je-ne-sais-quoi qui lui donnait une impression qu'il avait vécu à l'époque romaine et l'autre avait un costard, portait un noeud papillon et avait une coiffure un peu plus qu'étrange... En plus elle avait mal à la tête comme si le machin bleu, qui se trouvait à être le TARDIS, l'avait frapper de plein fouet. Une chance qu'elle était habituer à se prendre des coups du genre. Mais bonjours la surprise! Elle sentait son corps devenir de plus en plus chaud et sans qu'elle le veuille les poubelles des alentours prirent feux avec leur contenu, mais pour le moment cela passait assez inaperçu pour que la jeune femme ne le remarque pas.

- «Qui êtes-vous?!» demanda-t-elle, commençant déjà à reprendre son calme ordinaire.

- «Je suis le docteur et voici Amy et Rory, ce sont mes amis. Nous ne vous voulons aucun mal !»

D'accord, le drôle de type avait des ressemblances avec les hippis et Willow se détendit rapidement même si les tensions restèrent encore quelques minutes.

- « Je m'appelle Willow Nuada, enchanter.. heu.. Docteur? Drôle de prénom...» Elle tourna la tête vers les deux autres «Enchantée aussi»

D'accord. S'était très étrange...
Une odeur de fumé s'éleva lentement dans les airs suivit de la dite fumée et les yeux de la jeune femme s'ouvrir tout grands.

- «Cac!*» cria la jeune femme en se retournant pour voir les poubelles en feu. Dans un soupir Willow ferma les yeux et leva les main dans les airs qu'elle balaya lentement. Lorsque ses mains passaient devant une poubelle en flammes, ces dernières s,éteignaient d'un seul coup. «Désolée... ça arrive à chaque vois que je suis surprise comme ça...» dit-elle en se tournant vers le docteur, une lueur de curiosité brillant dans son regard. «D'où sortez-vous tous les trois et qu'est-ce que c'est que cette cabine téléphonique des années 50?» ajouta-t-elle en regardant les trois nouveau arrivant. «Au fait, bien venu à Lumen, autre monde où vous pouvez entrer mais pas sortir!» soupira la jeune femme, un légé sourire sur les lèvres.

La douleur de son épaule se réveilla et la jeune femme y jeta un coup d'oeil avant de soupirer de lassitude: la blessure s'était légèrement r'ouverte et saignait de nouveau. Même si la perte de sang n'était pas importante, elle le fut assez pour faire une grande tâche qui couvrait déjà la moitié de sa poitrine. Si elle avait rien? Au non, juste des points de suture qui avait lâché. Le Docteur avait manqué son diagnostique!

* Cac en Irlandais signifit Merde! x)

_________________



If love is what you need
I solder I will be
chocolats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: M.04 - What have you sexy? - PV Amy et Willow   Mar 21 Mai - 2:54



S'il y avait bien une chose qu'il fallait oublier lorsque l'on voyageait à bord du TARDIS, c'était bien les voyages se déroulant dans le calme. Croyez-en l'expérience d'Amy, mieux valait oublier ce genre d'espérance. Un voyage à bord du TARDIS équivalait à un risque important d'être quelque peu bousculé, plus ou moins violemment, cela n'étant pas du ressort du conducteur. Point. C'était comme ça. Aussi jeune femme ne s'émut pas outre-mesure lorsque le TARDIS commença à ressembler à une palle de ping-pong dans un lave-linge.

Encore qu'il pût être étonnant de laisser uniquement une balle de ping-pong dans un lave-linge. L'habitude pouvait parfois s'avérer aussi ennuyeuse qu'utile, de sorte qu'Amy s'accrochait de toutes ses forces aux instruments de contrôle du TARDIS pour ne pas être envoyée contre la rambarde de verre, plus précisément à ce qui ressemblait à un vieux banjo. Pas une pièce essentielle, espérait la jeune femme, craintive à l'idée de voir celui-ci commencer à lâcher.

« -Docteur, que se passe-t-il ? Docteur ! »

Autant parler à un mur, encore que la jeune femme puisse douter qu'un mur ai plus de conversation que le Docteur lorsque celui-ci tentait d'améliorer la trajectoire du TARDIS. A l'autre bout de l'Univers ?Ce qui pouvait potentiellement s'avérer problématique, quoique cette hypothèse ne pourra jamais être vérifiée lorsque le TARDIS se posa finalement. Sas la moindre parcelle de douceur bien évidemment, surtout si l'on prenait en compte le fait qu'Amy se retrouve étalée par terre après l'atterrissage, tout comme Rory et le Docteur. Ils n'avaient rien, ce qui était encore heureux. Mais si eux allaient bien, il n'en était pas de même pour la jeune femme rousse étendue inconsciente devant la porte du TARDIS.

Et étant donné qu'elle semblait à la fois désorientée et effrayée, Amy pouvait largement comprendre son état d'esprit. Etat d'esprit qu'elle aurait elle-même ressenti si elle venait de se faire percuter par un TARDIS sauvage apparu de nul part. Tandis que ses deux compagnons s'occupaient de l'aspect médical de cette brutale rencontre en s'assurant que la jeune femme aille bien, Amy regardait cette dernière qui se présenta bientôt comme Willow Nuada. Willow, un très joli prénom, pensa la jeune femme avant de s'étonner en regardant les flammes qui s'élevaient des poubelles non loin. Flammes qui ne tardèrent pas à s'éteindre quand Willow fit un geste de la main.

« -Comment faites-vous ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M.04 - What have you sexy? - PV Amy et Willow   

Revenir en haut Aller en bas
 

M.04 - What have you sexy? - PV Amy et Willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Willow Smith {OK}
» Caroline 'Willow' Floyd
» KENLOW • I BELIEVE I CAN FLY.
» Stephen Willow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: We don't need you anymore ~ :: Everything has an end ~ :: x.We're all stories in the end.x-