Partagez | 
 

 M.01 - An eventful journey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: M.01 - An eventful journey   Jeu 9 Mai - 1:00


Impossible things















Where we are?
Feat.


The Doctor

Flashback of
the day of
arrival
at Lumen


Dimanche 10 janvier 2010 :

« Amy, Rory ! Accrochez-vous ! »
Le TARDIS dégringolait dans tous les sens. Le radar indiquait alternativement toutes les dates de l’univers. Ils étaient en train de tomber du Vortex. À la fin de leurs chute, le TARDIS s’était retrouvé dans une nouvelle dimension et il ne marchait pas, surement le fait qu’ils avaient changé de dimension. Mais le Docteur vérifia quand même espérant peut être repartir dans sa dimension d’origine. Avec une chance inouïe, il réussi à refaire démarrer la TARDIS. Comme vous vous en doutez bien il essaya de revenir dans sa dimension. Mais le TARDIS s’écrasa de nouveau dans la nouvelle dimension et le courant s’arrêta de nouveau. Le docteur le rétabli de nouveau, mais n’essaya pas une seconde fois l’erreur qu’il avait commise. Amy lui demanda :

« Docteur, que se passe-t-il ?
-On a atterrit dans une autre dimension. Le TARDIS est tombé de son vortex et on s’est retrouvés là. Par chance les moteurs vont bien et on peut voyager, mais on ne peut pas retourner dans notre dimension et je ne sais absolument pas ce qu’il y a dehors. Mais … Peut-être qu’il y a quelque chose dehors ! »
Il se leva et couru jusqu’aux portes qu’il ouvrit en grand. Il découvrit alors dehors une nouvelle version de Londre, apparemment identique à la leur.

« Amy, Rory, voici un nouveau Londres ! Je ne sais pas vraiment ce qu’il y a de différent avec le notre, mais je pense que l’on va le découvrir bientôt, dit-il avec enthousiasme ! »
Mais le docteur le sentait. Il y avait quelque chose de très différent que dans le Londres qu’ils connaissaient, quelque chose de marin, l’air y était beaucoup plus humide. Amy et Rory partirent devant et le docteur resta à la traine. Il acheta alors un journal. La date était du 10 janvier 2010, la présentation était la même que dans leur Londre, mais les titres étaient littéralement différents, à vrai dire, ils n’avaient rien à voir avec ce que l’on pouvait trouver dans leur monde. Déjà, le nom du journal était différent : dans leur monde, ce journal s’appelait le « London Daily », hors ici il s’appelait le « Lumen Daily ». Peut-être était-ce le nom de Londres dans ce monde. Mais ce Londres était le même, à quelques différences près : Certains bâtiments que l’on pouvait trouver à Londres étaient détruits, ce qui prouve qu’il y a eu une catastrophe. Le docteur se demandait après-en si le nom de Londres était vraiment dû au fait que c’était une autre dimension ou à celui que la catastrophe aurait pu balayer une grande partie du patrimoine de Londres, ainsi que son nom. Mais ça ne s’arrêté pas là. Le gros titre du jour était « Un pan de terre traverse Lumen ». Le docteur s’adresse alors au vendeur de journaux qui lui répondit que la veille un pan de terre entier avait traversé le ciel de la ville, puis lui demanda comment il avait pu rater ça. Le docteur ne répondit pas et passa son chemin. Il retrouva alors Amy et Rory qui continuaient de se balader dans la ville.

« Ce monde est vraiment étrange. Londres, s’appelle Lumen, qui est apparemment l'une des seules villes du monde, car il n’y a que très peu de titres internationaux, Il y a eu une catastrophe qui a semble-t-il balayé une grosse partie du patrimoine de cette ville car aucun nom ne correspond et plusieurs bâtiments manquent à l’appel, par-dessus ça, l’air est bien trop humide pour être le Londres que l’on connais et pour couronner le tout, un pan de terre a traversé le ciel hier après-midi pendant plusieurs minutes avant de repartir dans l’océan ... Et ... oh mince on est dimanche ! Comment c'est possible ça?! comment j'arrais pu atterrir un dimanche, dit-il en leur montrant le journal qu’il avait dans la main?
-Mais ça ne colle pas, dit Rory. Il n’y a pas d’Océan près de Londres.
-Exactement, ça aussi ça me pose problème.
-Mais qu’est-ce que ça veux dire docteur, demanda Amy, sur un ton inquiet ?
-Ça veut dire qu’il s’est passé quelque chose de grave, très grave. »
Il ne croyait pas si bien dire. Ils rentrèrent au TARDIS où ils cherchèrent un Carte du monde. Et là, surprise. La quasi-totalité de la carte était recouverte d’eau, il y avait des îles de temps à autres. Mais en aucun cas tous les continents. Il y avait environs 98% d’eau sur cette version de la terre. Mais il n’y avait pas que ça qui surpris le docteur, cette terre avait été renommée Naïa, ce qui confirmait ses soupçons liés au fait qu’une catastrophe aurait balayé une grande partie de la culture terrienne. Mais il y avait encore une chose surprenante. Quand le docteur regarda le système solaire, il découvrit qu’il n’y avait plus que trois planètes qui gravitaient autour du soleil : Mars, la terre (ou plutôt Naïa) et Neptune. Huit lunes gravitaient autour de Naïa, six autour de Mars et seize autour de Neptune. Le docteur élargis alors la recherche à la galaxie entière et n’en cru pas ses yeux. La galaxie, appelée Sélène était beaucoup plus petite que la voie lactée dans leur monde et toute les étoiles étaient placées à des endroits qui n’avaient rien à voir avec les emplacements qu’elles devaient avoir. Le docteur ne comprit alors pas pourquoi ils s’étaient retrouvés ici. Pourquoi une brèche s’était ouverte sous eux ? Pourquoi eux particulièrement ? Impossible de le savoir et il cherchera longtemps pour trouver la réponse. Il pensait que tout ceci ne pouvait pas être l’œuvre de la nature. Un déplacement tel avait dû être causé par l’effondrement d’une réalité, mais dû à quoi. Le docteur retournait la question dans tous les sens sans trouver de réponses. Il se résigna donc à vivre dans ce monde, mais à chercher la réponse tant bien que mal. Cependant, il chercha un foyer pour Amy et Rory, pour qu’ils puissent fonder une famille, tandis qu’il chercherait la réponse à sa question. Il dit alors à Amy et Rory d’attendre quelques jours dans un hôtel, ce qu’ils firent. Quand le docteur revint, il leur dit de laisser la chambre et de venir avec lui. Il les amena alors dans une nouvelle maison dans un quartier résidentiel à un ou deux kilomètres du centre de la ville. Ils le remercièrent, puis le docteur reparti chercher des réponses, retournant de temps à autres chercher les Ponds pour quelques aventures.


Revenir en haut Aller en bas
 

M.01 - An eventful journey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» The Hobbit - An unexpected journey
» It's all about the Journey | Rick Evans
» Kili ▬ Journey is my destiny (end)
» VOICI NOS MEMBRES ♦ parce que nous sommes curieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: We don't need you anymore ~ :: Everything has an end ~ :: x.We're all stories in the end.x-