Partagez | 
 

 Amadeus M. Wolfward [Ancienne Version]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amadeus M. Wolfward
♱ Blink and you're Dead
[Weeping Angel]

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Misha Collins
Double Compte : Reality
Messages : 266
Fiche : Click Ici
Age : 26

My Life in Lumen
Monde d'Origine : Whovian
A traversé la brèche en : 20 Octobre 2009
Est arrivé à Lumen en : 20 Février 2010

MessageSujet: Amadeus M. Wolfward [Ancienne Version]   Jeu 22 Mar - 11:50

Amadeus M. Wolfward
Feat.Misha Collins
Identity
Nom : Wolfward
Prénom : Amadeus, Matthew
Genre : Magnifique mâle ♂

Age & Date de Naissance : 36 ans, 18 Janvier 1974.
Lieu de Naissance : Wexford, Irlande.
Nationalité et Origine : Double nationalité Anglaise et Irlandaise, il est originaire des deux pays.
Monde d'origine : Celui de Sherlock Holmes.

Espèce : Humain
Groupe Sanguin : AB rhésus positif

Metier : Journaliste

In my mind
Qui est-il ? L’histoire forge le caractère, le caractère oriente le déroulement de celle-ci. Tel une boucle fermée, un cercle vicieux. Parait-il. Amadeus n’a rien d’extraordinaire de par sa personnalité. Si il y avait une norme définie pour celles-ci, divisé en session, il rentrerait aisément dans la catégorie « Banale ». Ce n’est pas un malade, psychopathe, dangereux avide de sang. Il n’est pas pour autant niais à en être un bisounours dans un pays arc-en-ciel. Il n’est pas plus enjoué que la moyenne, ni plus mélancolique ou déprimé. Il est purement et simplement…ordinaire. Il possède la plupart des qualités que n’importe quel imbécile à un coin de rue peut avoir. Il est gentil et poli. Compréhensif et compatissant. Assez sociale, ouais. Il a un bon humour et aime rire, et rit assez facilement. Discuter. Rêvasser. Croquer la vie à pleines dents, si l’ont puis dire. Il est père et un mari aimant. Quand il veut bien évidemment. Parce que quiconque a des qualités a les défauts qui suivent de près, plus ou moins prononcés selon la personne. Amadeus peut-être chiant, terriblement agaçant même. Lorsqu’il laisse le journaliste en lui prendre le pas sur sa personne, il peut être franchement désagréable tellement il tient à achever son article et à le publier coute que coute. Forcement, il est extrêmement curieux, parfois probablement un peu trop…Près à se mêler de ce qui ne le regarde aucunement. Il lui arrive, parfois…d’avoir ce petit côté harceleur propre aux hommes de son métier. Néanmoins, il s’efforce de ne jamais franchir une certaine limite. Parce qu’il se veut être un type bien.
How I look
Qu'il est beau, mon perso ! A vrai dire, c'est une bête d'œuvre d'art et il devrait avoir sa place au Louvre. Pour le journaliste qu'il est, faut qu'il fasse gaffe à la discrétion puisqu'il est à peu près sur que toutes les voitures le klaxonnent. Même en meuf, je suis sur qu'il est bonne. Bref, le mec parfait, zéro défaut, en somme. Pourtant, je sens que vous n'allez pas vous contentez de ceci, vous voulez des preuves ! Une description plus...développée. Et bien, soit ! Commençons avec logique, monsieur mesure un beau mètre quatre-vingt. Ce qui est, à mon sens, une taille très correcte. Et puis, au niveau de la corpulence...Oui on peut dire qu'il est plutôt bien foutu. Il s'entretient, sans faire dans l'excès. On n'aimerait quand même pas se prendre une baffe de sa part. A moins d'être maso, mais ça. Après quoi, il prend soin de lui...Enfin dans le genre normal une fois encore, il a une belle peau et il sent bon le /sable chaud/ gel douche. Hum, elle est claire...et bronze assez joliment, mais pas trop, lorsqu'il y a du soleil. Venons en donc, à son visage ! Oui, il n'y a aucune logique là dedans, mais zut. Eh bah ma foi, il est mignon, c't'homme là ! Comme je le disais au début, de tout manière. Le truc qu'on remarque de suite, genre sans se forcer et chercher pendant dix ans quelque chose qui se distingue...Ce sont bien évidemment ses yeux. Ils sont...bleus. Mais un bleu, mes enfants ! Selon la lumière, il ne semble pas du tout pareils. Parfois il est à peine visible, donnant à ses yeux un faux air noir ou grisé. Alors qu'à d'autres moments on ne voit plus que lui mais dans des luminosités différentes, tantôt foncé, tantôt clair et tantôt entre les deux. C'est assez drôle comme la lumière environnante peut lui changer la couleur de ses mirettes. Et puis ! Il a un de ces regard ! En dehors de ça, il a un nez bien fait et de jolie lèvres rosés comme il faut. Niveau pilosité, ça dépend de son humeur il peut tout aussi bien être rasé de près qu'aborder la petite barbe et moustache de deux ou trois jours, rarement plus. N'empêche, l'un ou l'autre, il reste charmant. Que dire ? Ah oui ! Ses cheveux ! Il a de beaux cheveux brun, fin et doux...où il fait sans doute bon d'y passer la main. Et il aborde une coupe assez courte qui lui sied à merveille, que demande le peuple...hein ? Pour finir, niveau style vestimentaire...il est assez simple, costume, cravate et un par-dessus dans les tons marron clair/beige. Bien que, les jours de congés, il est parfois en jean et pull, ou chemise simple. Alors, alors ! N'est-ce pas, qu'il est très beau mon perso ? Il roxe mon Amadeus !

Because I am someone

Juillet 1994

« It's gonna be so awesome ! »

Fut la première pensée d’Amadeus, alors âgé de dix-neuf ans lorsqu’il posa un pied sur le sol anglais. Fraichement arrivé de Wexford en Irlande. Il chercha du regard la personne qui devait l’accueillir, à savoir la sœur de son père. Il était prévu que cette dernière l’héberge le temps qu’il fasse ses études de journalisme et soit capable de subvenir seul à ses besoins. Néanmoins, pas question de se tourner les pouces ! Il avait également été convenu qu’il aiderait Kate avec les divers taches nécessaires au bon entretient d’un appartement. Par ailleurs, cette dernière vivait seule.

Ses yeux finirent par se fixer sur une pancarte à son nom que tenait une femme qui n’avait pas encore atteint la quarantaine. Il devait reconnaitre qu’elle ressemblait à son père. C’était la première fois qu’il la voyait. Il s’approcha d’elle, la salua et ils allèrent récupérer ses bagages. Le contact passa, d’ailleurs, tout de suite. Et lorsqu’ils quittèrent l’aéroport il sut qu’il allait adorer vivre à Londres.

Mars 1998

« Je l’ai ! Je l’ai eu ! »

Il avait le vent en poupe. Vingt-quatre ans. A peine diplômé et formé entant que journaliste que déjà il avait l’opportunité d’un travail. Bon, en vérité, il avait été diplômé depuis quelques mois et il avait quand même du jouer des pieds et des mains avant que finalement on accepte de l’engager…à l’essai. N’empêche, il était heureux.

Il s’agitait dans tout les sens dans l’appartement dans lequel il venait de rentre et plus exactement devant sa tante. Celle-ci le regarda, haussa un sourcil, soupira et fini par sourire. Puis elle le félicita et lui offrit une tasse, qu’il refusa. Il était trop surexcité pour boire quoique ce soit et puis il devait prévenir ses parents ainsi que ses amis, qu’ils soient Londonien ou Irlandais.

Mai 2000

« Non mais…J’ai vingt-six ans, j’vais survivre… »

Il venait d’obtenir son premier logement dans un quartier de Londres. A quelques stations de métro de chez Kate qui ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour son neveu. Même si, celui-ci réussissait plutôt bien. Elle s’était habitué à sa présence et le voir quitter le nid lui faisait tout drôle.

Amadeus dû bien le remarquer puisqu’il lui promis de venir lui rendre visite et même de l’inviter à l’occasion.

Juin 2004

« Je le veux. »

Trente ans. Il était là, devant l’autel à regarder Abby sa compagne depuis cinq ans et à présent sa femme. Il lui sourit alors qu’il soulevait le voile et l’embrassa. Toute sa famille était là, ses parents et quelques amis d’enfances qu’il avait invité avaient pris la peine de faire le déplacement. Il était tout heureux.

Février 2005

« Goudi goudi goudi ! »

Abby lui signala qu’il pouvait parler normalement à leur fils qui avait à peine quelques heures. Qu’il risquait de lui faire peur à faire l’âne de la sorte et à parler comme un débile. Amadeus argumenta, se vexa, et reprit sa conversation avec son petit Ryan là où il l’avait laissé alors qu’il le prenait également dans ses bras.

Janvier 2010

Sa carrière de journaliste va pour le mieux ! En plus, il a trouvé un sujet en or. Un certain détective consultant qui résout affaire sur affaire. C’est bon pour les siennes, il sort des articles à la pelle qui se vendent plutôt bien.

En plus ! Depuis peu, il vit avec un type. Un ancien médecin de guerre avec lequel, il est sur, il a une aventure. D’ailleurs…Il ne se gène pas pour glisser certaine allusions dans ses articles qui restent tout de même assez discrète.

Avril 2010

… Ils sont passé où ? Il y a eu cette vague de meurtre, cette histoire de bombe et … Plus rien. Ils ont purement et simplement disparus ! Il revenait du travail, ayant hâte de retrouver sa femme et son petit Ryan malgré cette disparition qui le turlupinait et…

Il ne comprit pas ce qu’il se passa. Il se senti happé, et chuter à travers quelque chose qui lui avait été invisible. Et, tout étourdi…Il avait senti ses pieds retrouver la terre ferme. Il regarda autour de lui et ne reconnu absolument rien ! Il était complètement perdu. Il commença à s’affoler, à chercher une explication rationnel à ce qui lui arrivait. En vain. Et…En fait, il s’évanouit…

Février 2010 à Lumen

Il se réveilla dans un hôpital. Où, il apprit qu’il était en Février 2010. Avait-il fait un bon dans le temps de deux mois ? Mais dans ce cas où était-il ? Et…Un bon dans le temps ? Mais il déraillait totalement ! Néanmoins, il n’eut pas à attendre longtemps pour avoir des réponses. La vague d’arrivées de diverses personnes et créatures à travers des brèches et des failles depuis à présent un mois avait vu se mettre en plus un genre de système. Afin…D’expliquer un peu au moins à ceux qui débarquaient, ce qui était arrivé.

Bon, évidemment au départ. Il n’y cru pas du tout. Antelü ? Lumen ? Fissure dans l’espace-temps ? N’importe quoi ! Pourtant, petit à petit…il du bien se faire une raison. Même si à l’intérieur il était encore tout chamboulé.

Mars 2010 à Lumen.

Il s’est fait engagé. Entant que journaliste, dans l’unique boite de journalisme de la ville. Certes, il ne compte pas rester ici. Après tout, il a une femme et un fils qui l’attend à la maison. Mais en attendant, ce serait idiot de mourir de faim et sans foyer.

En plus…Il a eu la réponse à sa question, à savoir « Où était-ils passés ? » Ce Sherlock et ce John. Eh bien, ils étaient là ! Ils avaient été piégé eux-aussi.

Avril 2010 à Lumen.

Il est toujours journaliste au « The Lumen’s Laws and News ». Il vit une vie, plutôt lambda en soit. Néanmoins, et ce même si beaucoup de monde ont déjà baissé les bras, il est toujours à la recherche d’un moyen pour revenir dans son propre monde. Sa femme et son fils lui manque et de plus, il ne peut s’empêcher de penser que de leur côté…Ils doivent se faire un sang d’encre. Quand est-il chez eux d’ailleurs ? Le temps se déroule-t-il pareils ? Il préfère ne même pas y penser.
Details
- S’il ne peut retourner dans son propre monde, il espère au fond de lui que sa femme et son fils passeront la brèche. Tant qu’ils sont réunis, c’est tout ce qui compte pour lui.

- Il met un point d’honneur à surveiller le détective Sherlock Holmes et son acolyte John Watson. Dont il est sur, tout deux cachent une relation bien plus affective que simple amis. Néanmoins, il ne cherche qu’à assouvir sa curiosité, s’il avait confirmation…Il ne publierait rien. Cependant, il aime glisser de petites allusions discrètes sur eux deux dans ses articles au sujet du détective.

- Il n’aime pas les grosses chaleurs, le soleil qui cogne à en donner mal au crane. Ou lorsqu’il gèle a en être paralysé. Oublier, avoir quelque chose sur le bout de la langue sans réussir à le sortir. Que ce soit à l’oral ou pour ses articles. Encore moins ne pas pouvoir finir quelque chose. Ainsi que le goût des cacahuètes.

- Il aime lire. Marcher, sans but précis. Grignoter, aussi. Vilain défaut…Mais il est du genre à ne pas prendre un gramme.
Come on ! Who are you?
Pseudo : Neph.
Age : 21 ans
Code du règlement : Validé by myself
Comment avez vous connu le forum ? Je l'ai fais.
Votre avis : Uh uh hein =P
codage fiche par Loun-Ao


Dernière édition par Amadeus M. Wolfward le Mar 21 Mai - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reality

avatar

Célébrité sur l'Avatar : Crack
Double Compte : Amadeus M. Wolfward
Messages : 264

MessageSujet: Re: Amadeus M. Wolfward [Ancienne Version]   Dim 30 Sep - 6:47

Bon bah ! Je m'auto-Valide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Amadeus M. Wolfward [Ancienne Version]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Nouvelle mise à jour ForumActif : Version Mobile
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Wolfgang Amadeus Mozart [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reality is Broken :: Everything is here for a reason ~ :: Who is your character ? :: x.They disappeared.x-